Le Débarquement pour les nuls : les points clés du D-Day en Normandie

Le Débarquement pour les nuls : les points clés du D-Day en Normandie / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
Le Débarquement pour les nuls : les points clés du D-Day en Normandie / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

L'historien caennais Claude Quétel, auteur notamment du Débarquement pour les Nuls, nous éclaire sur des points clés du D-Day et démonte au passage quelques idées reçues : 

Par S.Lemaire / K.Lepainteur / L.A.

Le débarquement de Normandie, le 6 juin 1944 a pris le nom de D-Day. Ce Jour-J a très vite laissé la place en français au Débarquement, avec un D majuscle, enjeu stratégique immense. C'est le grand tournant de la Seconde Guerre mondiale :

Le Débarquement, un enjeu stratégique 

"Ce Débarquement est décisif dans la mesure où il va, dans une espèce de phase finale, prendre (l'ennemi) en tenaille avec un grand débarquement à l'ouest et une grande offensive à l'est. En fait le grand danger que l'Allemagne a couru et finalement connu, c'est se battre sur deux fronts" : 



Les forces en présence 

"Toutes les guerres sont affaires de courage et parfois d'héroïsme, mais la Seconde Guerre mondiale est aussi une affaire de matériel, d'effectif, un rapport de force, une arithmétique. Au printemps 1944, il y a 3 millions de soldats stationnés en Grande-Bretagne, moitié américains, moitié britanniques. 12 000 avions se préparent dans l'opération qu'on va appeler Overlord ..."



Le Débarquement pour les nuls : Stalingrad, en Normandie ?

"Stalingrad en Normandie", il y a eu cette comparaison avec la bataille de Stalingrad où là effectivement sur la Volga, toute une armée allemande a été totalement encerclée et finalement annihilée. On entend souvent dire qu'il y a eu "Stalingrad en Normandie" autrement dit que l'armée allemande elle aussi a été prise au piège dans la poche de Falaise et a été complètement détruite. C'est faux plus de la moitié de l'armée allemande a pu filer : 


 

La logistique, la clé de la victoire ?

"Il faut insister sur la logistique. Arromanches est une trouvaille géniale : créer des caissons gigantesques en béton qui vont pouvoir être remorqués à travers la Manche et qu'on va couler et poser sur le fond sableux à un mètre près et qui vont former une jetée vers le port. Au sommet de sa forme, 20 000 tonnes de matériels sont déchargées par jour. On imagine pourtant que le port d'Arromanches a tout fait. Pas du tout. Omaha et Utah avec les DUKW ont déchargé aussi 15 000 tonnes de matériel par jour ":  

 

Sur le même sujet

300 retraités dans les rues du Havre

Les + Lus