• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Les deux candidats pourront-ils désigner des assesseurs pour tous les bureaux de vote ?

© FRANCOIS DESTOC - Max PPP
© FRANCOIS DESTOC - Max PPP

Pour le second tour de la présidentielle, dimanche 7 mai, les deux candidats en lice peuvent "fournir" un assesseur par bureau de vote. Un casse tête potentiel alors qu'En Marche et le FN n'ont pas forcément les ressources humaines pour s'en charger. 

Par Véronique Arnould

Petit rappel des règles

L'assesseur est chargé de faire signer les listes d'émargements et tamponner les cartes électorales. Il y en a deux par bureau de vote et peuvent être désignés par les candidats en lice. Ils sont bénévoles et doivent être électeurs dans le département.

© Laurent Lagneau
© Laurent Lagneau

2155 assesseurs à mobiliser en Seine-Maritime et dans l'Eure

Avec 1336 bureaux de vote en Seine-Maritime et 819 dans l'Eure, l'addition est vite faite : il faut mobiliser 4310 assesseurs pour le dimanche 7 mai.

Le tout jeune parti "En marche", créé le 6 avril 2016 et le Front National  peuvent chacun en désigner 2155. Un objectif peut-être difficile à atteindre pour ces deux partis. C'est surtout une situation inédite puisque le Parti Socialiste et Les Républicains sont cette fois-ci absents du scrutin.

© CG France 3 Normandie
© CG France 3 Normandie


Scénarios  

Les candidats peuvent choisir des militants de leurs partis, des sympathisants. Ils peuvent également faire appel à des électeurs volontaires dans chaque département. Une liste de tous ces assesseurs doit être fournie en mairie, au plus tard le jeudi 4 mai à 18 heures.
En France, certaines mairies ont d'ores et déjà fait part de leurs préoccupations aux deux partis en lice pour avoir suffisamment d'assesseurs le jour J.

Et si la liste est incomplète ?

Le maire devra compléter pour que le nombre d'assesseurs soit respecté. Il peut faire appel aux conseillers municipaux mais également aux électeurs. 
Selon le code électoral
  • "Les assesseurs manquants sont pris parmi les électeurs présents sachant lire et écrire le français, selon l'ordre de priorité suivant : l'électeur le plus âgé, puis l'électeur le plus jeune." (Code électoral)
© CG France 3 Normandie
© CG France 3 Normandie

Autre casse-tête ...
Trouver suffisamment d'observateurs :  
Chaque candidat peut aussi exiger la présence d'un délégué pour vérifier la bonne tenue du vote. Ce sont des observateurs, ils peuvent être désignés pour plusieurs bureaux de votes.







Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus