Deux facteurs normands posent nus pour un calendrier

Calendrier des Hommes de Lettres 2020, mister Septembre
Calendrier des Hommes de Lettres 2020, mister Septembre

Deux facteurs normands se sont dénudés pour représenter les mois de juin et septembre d'un calendrier vendu au profit des Blouses roses. Et ils ne vous laissent pas indifférents.

Par L.A.

Des hommes ou des femmes dénudés sur un calendrier, la formule n'est pas nouvelle mais elle fonctionne toujours quand les photos sont plutôt sobres et esthétiques. En 2020, les facteurs s'exposent (une nouvelle fois) sur papier glacé pour la bonne cause.

Après avoir récolté 2800€ en 2019 lors de la première édition du calendrier des Hommes de Lettres, douze nouveaux facteurs ont pris la pose pour l'édition 2020. Parmi les nouveaux mannequins de l'année, Dominique Baudry et Yoann Bertrand, respectivement facteurs à Cherbourg et Argences. 

Poser nu, c’est un véritable défi parce que je suis de nature pudique. Je tente l’expérience avec autodérision parce que je ne me trouve pas du tout photogénique ! J’avais déjà participé à des opérations caritatives en faisant des courses de VTT pour le Téléthon mais cette fois, c’était une manière de donner plus personnelle.
Yoann Bertrand, 35 ans, facteur à Argences

Mister juin du calendrier des Hommes de lettres / © Calendrier des Hommes de Lettres
Mister juin du calendrier des Hommes de lettres / © Calendrier des Hommes de Lettres

Même défi pour Dominique Baudry, facteur à Cherbourg : "quand j’étais à l’école, on se moquait de moi par rapport à mon physique. Donc ce shooting c’est une revanche pour moi" explique-t-il. "J’ai connu le projet via Facebook" ajoute le jeune facteur " mes amis m’ont incité à y participer. Je n’avais jamais fait de séance photos auparavant. Ce qui m’a motivé c’est l’aspect caritatif, je trouvais ça important que ce soit en collaboration avec une association." 

Car une petite partie du prix de vente est reversée à l’association Les Blouses Roses qui s'engage pour les enfants hospitalisés et les personnes âgées. 1 euro sur les 19,95 que coûte le calendrier des Hommes de Lettres II lui revient. 

Des réactions de surprise et de soutien, auxquelles les modèles normands répondent.

Cette initiative fait réagir, notamment sur les réseaux sociaux où certains expriment leur surprise quant à la faible proportion de la somme reversée réellement à l'association des Blouses roses. 
Quant à ceux qui ne soutiennent pas du tout l'initiative, les facteurs leur répondent avec humour sur notre page Facebook, et soulignent que le temps nécessaire pour réaliser les clichés n'a pas été pris sur le temps de leurs tournées.
 

L'humour n'est pas que du côté des facteurs; les internautes apprécient "la Normandie, avec ces beaux produits du terroir". Une "normandie qui les "étonnera toujours".
 
Buzzer sur les réseaux sociaux n'est pas le but en soi, les facteurs espèrent bien entendu déclencher des achats.  
 

Pour ces séances photos, certains ont joué avec les codes de leur profession en posant avec des accessoires tels que leur sacoche, leur vélo ou des piles de courriers. D'autres ont posé avec des accessoires de loisirs comme la pagaie de l'un de nos normands. Le calendrier vous incitera, un temps, à regarder votre facteur d'un oeil nouveau...

 

A lire aussi

Les + Lus