9H50 le matin - Normandie

Une émission de découverte du territoire, du patrimoine, des initiatives, des rencontres avec les Normands qui font bouger la région.
Logo de l'émission 9H50 le matin - Normandie

Nous testons pour vous en Normandie : la cryothérapie

© C. Leray MaxPPP PQR Ouest
© C. Leray MaxPPP PQR Ouest

La cryothérapie - ou soins par le froid - est une thérapie qui se développe de plus en plus. Après les sportifs de haut niveau, tout un chacun peut maintenant y accéder. Mais en quoi la CCE (Cryothérapie Corps Entier) consiste-t-elle ? 

Par CG

Mal aux articulations ? Migraines ? Fatigue ? Stress ? Oedèmes ? 
Le froid peut vous aider à retrouver bien être et santé. Ce n'est pas une nouveauté : les Japonnais ou les Finlandais le savent depuis longtemps et dans l'antiquité déjà, on pratiquait les bains froids dans les termes.

Aujourd'hui et plus près de chez nous, soigner la douleur par le froid entre dans les moeurs. Sur les bancs de touche des terrains de foot, les kinés et médecins ont tous maintenant des bombes à froid ou des poches de glace. Et pour tout un chacun, des instituts spécialisés s'ouvrent en ville et proposent des bains de CCE : Cryothérapie Corps Entier. Il faut maintenant oser pousser la porte des officines. 


Laurent Lévêque s'apprête à le faire pour vous ce lundi 10 septembre dans notre émission 9h50 le matin ! ... Espérons qu'il ne restera pas trop longtemps dans le nuage azoté et n'en ressortira pas sous forme de pain de glace... ;))
 
Le rugbyman Gregory Mounis en récupération dans une cabine de cryothérapie à Perpignan (juin 2015) / © M. Clementz PQR L'Independant MaxPPP
Le rugbyman Gregory Mounis en récupération dans une cabine de cryothérapie à Perpignan (juin 2015) / © M. Clementz PQR L'Independant MaxPPP

En attendant cette nouvelle expérience pour lui, voici quelques repères. 


La cryothérapie, comment ça marche ?

Le principe est de provoquer un choc thermique de quelques minutes. Il va se produire une vasoconstriction (rétrécissement des vaisseaux sanguins) dans les extrémités du corps et une vasodilatation interne avec augmentation de la puissance cardiaque et pression sanguine.
Votre corps va réagir pour que votre température assure le bon fonctionnement de vos organes vitaux. Et comme le choc est très important, il va produire en très grandes quantités des endorphines (anti-douleur), des anti inflammatoires, des anti-oxidant, de la sérotonine (générateur d'apaisement).
Vous allez ressortir du bain apaisé et relaxé.e !

 


Dans quels cas est-elle indiquée ?

La cryothérapie vous fera du bien notamment en cas de douleurs articulaires, ligamentaires, stress, oedèmes, inflammations, certaine cas de maladies de la peau, troubles du sommeil
 


Des contre-indications à la cryothérapie ?

Demander l'avis de son médecin est une précaution à prendre avant de faire des séances de cryothérapie. Il saura vous dire si vous présentez des contre-indications (comme des maladies cardiaques ou respiratoires, hypertension, maladies rénales, grossesse, polyneuropathies etc.)
 


Comment se passe une séance de cryothérapie corps entier ?

Vous entrez en petite tenue avec des gants et des chaussettes dans une cabine dont le haut n'est pas fermé afin que votre tête dépasse et ne soit pas atteinte par le nuage froid.  L'opérateur ouvre une vanne et un nuage d'azote se répand autour de votre corps. La température et la durée sont déterminés par l'opérateur qui reste à vos côtés. Généralement, le "bain" dure deux à trois minutes et la température peut descendre à -160 degrés.
 


La cryothérapie, est-ce que ça fait mal ?

Le bain de vapeur froide ne fait pas mal, hormis si vous êtes hyper sensible au froid, auquel cas la cryothérapie peut-être une contre indication. Vous n'êtes pas mouillé.e car l'azote génère une vapeur sèche. Un temps de relaxation sera sans doute bienvenu en fin de séance.
 


Et la cryothérapie pour les animaux ?


Oui, la cryothérapie convient aussi aux animaux. La preuve à voir dans notre émission de lundi !
 

La cryothérapie grandeur nature à découvrir à l'antenne lundi 10 septembre à 9h50 et à revoir sur notre site Internet


 

A lire aussi

Patrimoine vivant: Parurerie florale