Histoire de se balader

Chaque dimanche à 12h55 sur France 3 Normandie
Logo de l'émission Histoire de se balader

Histoire de se balader sur la route du cidre

Histoire de se balader sur la route du cidre dimanche 3 décembre 2017 / © Média TV
Histoire de se balader sur la route du cidre dimanche 3 décembre 2017 / © Média TV

Le Pays d’Auge est sans conteste un des territoires les plus emblématiques de Normandie : villages typiques, vergers de pommiers, haras et fermes à colombages, c’est au cœur de ce paradis vert que Vincent Chatelain vous emmène en balade sur « La route du cidre » dimanche à 12h55.

Par CG

►Histoire de se balader, La route du cidre
dimanche 3 décembre à 12h55 sur France 3 Normandie


A l’origine, cet itinéraire touristique inauguré en 1975 était sensé permettre aux estivants de découvrir l’arrière pays tout en profitant de la qualité des produits du terroir augeron mais c’est aujourd’hui un véritable parcours de découverte de la filière de fabrication du cidre, tant les producteurs et les distilleries ont joué le jeu au fil des années.
© larouteducidre.fr
© larouteducidre.fr

Et c’est justement dans les secrets de fabrication de cette boisson de plus en plus populaire en France que nous vous proposons de plonger dans ce nouveau numéro d’Histoire de se balader.

De la récolte des pommes à la mise en bouteille du cidre, nous découvrirons les spécificités de la production sur le domaine des Caignon Père et fils à Auvillars, puis nous rendrons visite à un artisan fabricant de tonneaux à St-Désir-de-Lisieux, avant de découvrir le cidre nouvelle génération du fameux Domaine Dupont à Victot-Pontfol enfin nous terminerons par une visite active du superbe marché de Bonnebosq et une recette…. au cidre évidemment avec le chef étoilé du « Pavé d’Auge » dans un des plus beaux villages de France !

Histoire de se Balader sur la Route du Cidre : une émission à regarder sans modération !

Téléchargez ci-dessous le Guide de la Route du cidre




Pommes à cidre sur soleil couchant au Domaine de la famille Dupont / © Famille Dupont
Pommes à cidre sur soleil couchant au Domaine de la famille Dupont / © Famille Dupont

Quand innovation et cidre se rencontrent


Situé dans la région du Pays d'Auge en Normandie, réputé pour la qualité des produits de son terroir, la famille Dupont exploite depuis quatre générations un domaine de 50 hectares, dont 30 en vergers de pommes à cidre. Les sols du Domaine, marnes et calcaires à faible rendement, produisent des fruits d'une belle richesse que l'équipe du Domaine s'attache à transformer de façon traditionnelle, mais aussi originale, pour offrir une large palette de produits gastronomiques cidricoles.

Depuis plus de 25 ans, le Domaine Dupont s'est résolument engagé dans une démarche de qualité. En s'inspirant des meilleures techniques utilisées pour le cognac et les grands crus, Etienne Dupont a étudié, expérimenté, affiné ses techniques d'élaboration pour atteindre le niveau d'élégance et d'expression des meilleurs vins.

Certaines de ces techniques, comme le triage manuel des pommes ou encore le travail avec un œnologue, ne sont que rarement rencontrées dans l'élaboration du cidre. Comme pour le vin, la qualité des pommes reste l'étape préliminaire essentielle. La cidrification ne fait ensuite qu'exalter l'expression de la pomme et de son terroir.
Particularités du domaine : des cidres millésimés... une cuvée de cidre vieilli en fûts de chêne... une cuvée élaborée selon la méthode traditionnelle des vins effervescents... un "vin moelleux" de pommes... des calvados non réduits.




Tournage d'Histoire de se balader à la tonnellerie de Saint Désir / © Média TV
Tournage d'Histoire de se balader à la tonnellerie de Saint Désir / © Média TV

La fabrique de barriques : la tonnellerie de St Désir


Valery Desfrieches est tonnelier depuis 20 ans. Toute sa famille est dans la production cidricole, mais lui choisit une autre voie : celle d'un métier rare et méconnu : tonnelier. Il ouvre son atelier avec sa femme en 1992, l’entreprise se veut familiale. Valery travaille ses tonneaux avec passion. Il commence généralement par choisir un bois de chêne de très grande qualité, ensuite sélectionne les parties du bois en fonction de leur disposition sur le fut. Puis vient la partie cruciale : on chauffe le fut de l’intérieur pour le mettre en forme. Cela peut prendre de huit heures à dix heures. 


© Média TV
© Média TV

La production cidricole de Père en fils de la famille Caignan


Jean-Louis Caignan est producteur de cidre depuis 17 ans. Cet ancien pharmacien laisse alors tout tomber pour produire lui-même son cidre traditionnel. Il crée son domaine familial en 2 000. Il plante alors lui-même les trente variétés de pommes dans ses vergers. Il pratique la cueillette à la main, récolte le jus de ses pommes dans une presse ancienne et possède sa propre cave ou sont entreposés ses futs de cidre.
Son domaine se veut familial et il souhaite transmettre le flambeau à l'un de ses deux fils.


extrait Histoire de se balader La route du cidre - 3 décembre 2017
Quand Vincent Chatelain s'improvise vendeur de cidre sur les marchés... - Histoire de se balader - France 3 Normandie Média TV


L'incontournable recette d'Histoire de se balader


Jérôme Bansard a été formé en Angleterre chez Michel Roux à Bray-on-Thames, chez Albert Parvaux au Castel Novel à Varetz et au Pralong 2000 de Courchevel, mais aussi aux côtés de Christian Willer au temps de l’Ermitage à la Baule. Il a repris Le Pavé d’Auge à Beuvron-en-Auge il y a 15 ans et, est devenu une personnalité incontournable de ce « bourg carte postale » où on le surnomme « le petit roi ». 


►Histoire de se balader, La route du cidre
dimanche 3 décembre à 12h55 sur France 3 Normandie

A lire aussi

Des haies utiles à la faune et aux chasseurs