Histoire de se balader

Chaque dimanche à 12h55 sur France 3 Normandie
Logo de l'émission Histoire de se balader

Les plus beaux paysages de la côte Est dans Histoire de se balader

© Aurélie Duplessi France 3 Normandie
© Aurélie Duplessi France 3 Normandie

Le Nord Ouest de la France compte peu de rivages exposés à l'Est. Le Cotentin fait partie des exceptions que Vincent Chatelain va parcourir pour ce numéro d'Histoire de se balader. Chaussez vos bottes, direction la Baie des Veys, le marais du Cotentin et les îles St Marcouf ce dimanche 25 mars !

Par CG

Notre région Normande est connue pour ses paysages variés et souvent à couper le souffle mais aujourd’hui, dans Histoire de se balader, Vincent Chatelain vous propose un voyage unique sur les plus beaux sites de la côte Est du département de la Manche : la baie des Veys, le parc du Marais et l’archipel St Marcouf : dépaysement garanti !
Histoire de se balader paysages de la côte est du Cotentin - Bande annonce emission 25 mars 2018

Nous débuterons notre balade entre terre et mer avec l'un des guides du parc des Marais pour une déambulation dans la Baie des Veys. Puis nous rejoindrons Dominique et son bateau à passagers pour une découverte de la faune et de la flore des bords de la Douve avant d’embarquer pour une rencontre inédite avec de jeunes lycéens de Caen et leur maître de stage, mobilisés pour rénover le fort de l’île du grand large.

Flore, Faune, Patrimoine et sensations fortes : demandez le programme d’Histoire de se Balader !




La faune et la flore de la Baie des Veys avec Pascal Hacquebart et Vincent Chatelain / © Aurélie Duplessi France 3 Normandie
La faune et la flore de la Baie des Veys avec Pascal Hacquebart et Vincent Chatelain / © Aurélie Duplessi France 3 Normandie


La baie des Veys


Pascal Hacquebart est guide de la Baie des Veys. Depuis bientôt 20 ans, il habite en lisière de la baie et en étudie l'ornithologie et l’océanologie. Il nous emmène avec Vincent Chatelain à la découverte de cet estuaire où se rejoignent les quatre des principaux cours d’eau du Parc : l’Aure, la Vire, la Taute et la Douve. La pointe de Brévands, au coeur de la baie, sera pour nous un excellent poste d'observation de la faune locale...

La baie des Veys et les polders qui l’entourent constituent une zone humide de première importance pour les oiseaux en leur fournissant calme et nourriture abondante. Des milliers de limicoles et de canards passent ainsi l’hiver dans la baie aux côtés d’une dizaine de phoques veaux-marins. La partie terrestre de la réserve naturelle de Beauguillot recèle nombre d’espèces végétales rares ou protégées : l'epipactis des marais, orchis à fleurs lâches ou encore ophioglosse vulgaire, parfois nommée langue de serpent !




Découverte du marais du Cotentin en bateau à passagers / © Aurélie Duplessi France 3 Normandie
Découverte du marais du Cotentin en bateau à passagers / © Aurélie Duplessi France 3 Normandie


Les marais du Cotentin en bateau à passager


Dominique Marie propose des balades sur la Douve avec son bateau mouche qu’il appelle son « bateau à passager » (jargon du coin). Son bateau, le Barbey d’Aurevilly II est un bateau de 12 mètres de long sur 3,90 m de large pouvant transporter 68 passagers. Le bateau a été construit en 1989 suite aux demandes du conseil général pour faire découvrir le parc des marais. Il a été spécialement conçu pour la rivière. 

Avec Dominique Marie, nous remontons l'histoire géologique local... Il y a quelques 8 000 ans, les marais du Cotentin et du Bessin formaient de profondes vallées. La fonte des calottes glaciaires provoqua une remontée du niveau de la mer. A chaque marée basse, une couche d’argiles et de sables se déposait. C’est de cette accumulation que sont nés les cordons dunaires à l’embouchure de la baie. 1 000 ans plus tard, à cause de ces cordons, la mer ne parvint que difficilement à pénétrer dans les marais, ce qui permit l’accumulation de dépôts tourbeux d’eau douce pendant 5 000 ans. Puis, la mer réussit de nouveau à submerger partiellement les vallées. Une sédimentation fluvio-marine, la tangue, se déposa sur la sédimentation organique antérieure, la tourbe, qu’elle fossilisa.

C’est dans ces fonds de vallées progressivement comblés que les marais sont nés. Fréquemment inondés, par les pluies hivernales trop lentement évacuées à marée basse, ils restaient souvent infranchissables. De nombreux aménagements ont été réalisés afin de valoriser les marais : canaux, fossés, chaussées et voies ferrées… qui structurent aujourd’hui le paysage.  

Les portes à flot des marais de la Baie des Veys / © Aurélie Duplessi France 3 Normandie
Les portes à flot des marais de la Baie des Veys / © Aurélie Duplessi France 3 Normandie

Pour préserver le caractère naturel des marais, des portes à flots ont été placées aux 18 ème et 19 ème siècle à l'embouchure des principales rivières : la Douve, la Taute, la Vire, l’Aure, l’Ay et la Sinope. Ces portes à flot empêchent l’eau de mer de pénétrer dans les terres. Elles sont actionnées par la seule force des eaux. Elles se referment à chaque marée montante et s’ouvrent à marée basse pour que l’eau douce des rivières, accumulée en amont, puisse s’évacuer.

>> en savoir plus sur les Marais du Cotentin et du Bessin




L'île du grand large de l'archipel des Saint Marcouf (Manche) / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/Stéphane Geufroi
L'île du grand large de l'archipel des Saint Marcouf (Manche) / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/Stéphane Geufroi


Les amis de l'île du grand large de Saint Marcouf


Pierre Thomine est membre de l’association « Les amis de l’île du grand large de Saint Marcouf ». Il rejoindra Vincent sur l’ile du large avec des bénévoles, des élèves d’un lycée de Caen pour découvrir les actions de rénovation et de conservation de l’association. 

Une association qui compte 500 adhérents en France et à l'étranger et organise chaque été une campagne de chantiers de restauration avec des bénévoles et des entreprises. Elle agit depuis 2003 pour protéger, conserver et restaurer et réhabiliter le site naturel et le monument historique qui constituent l’Île du Large, inscrit à l'inventaire en 2016 et classé Monument Historique depuis janvier 2017.

L'accès à l'île est actuellement interdit au public, en dehors des chantiers de l'association, limités à la période de août à mars. L'un des objectifs de l'association est de permettre sa réouverture au public.

► Histoire de se balader
Les plus beaux paysages de la côte Est
dimanche 25 mars à 12h55

Histoire de se balader sur la Côte Est du Cotentin / © Media TV & A. Duplessi France 3 Normandie
Histoire de se balader sur la Côte Est du Cotentin / © Media TV & A. Duplessi France 3 Normandie



A lire aussi

Festival Ouest Park au Havre