Les yeux bien ouverts

Le cinéma canadien sur les écrans dieppois

Les yeux bien ouverts vous donnent rendez vous au festival  du film canadien qui est installé à Dieppe depuis mercredi 20 septembre.
C'est la 4ème édition de ce festival qui prend de l'ampleur. Il avait accueilli 4 500 spectateurs l'année dernière.

Par Julie Howlett

Internet Dieppe et le Canada ont tissé dans l'histoire des liens importants. Depuis les voyages des frères Verazzano jusqu'au Raid du 19 août 1942. C'est, somme toute, assez logique, qu'un festival du film canadien soit né dans cette ville.
Depuis sa création, il y a 4 ans, le festival a connu des difficultés financières mais semble bien reparti.
Cette année, plus de films seront projetés : 8 ont été retenus pour la sélection officielle.

Un jury éclectique


Cette année le jury est présidé par l'acteur français Richard Anconina, attachant dans Tchao Pantin aux registres très différents (Itinéraire d'un enfant gâté, la vérité si je mens, Camping 2, Stars 80). Dans ce jury, nous retrouvons le compositeur français Ludovic Bource qui a reçu 7 prix pour The Artist, Corinne Marienneau, ancienne bassiste du groupe mythique téléphone, Brenock O'Connor, connu pour son rôle d'Olly dans la série Game of Thrones. Les prix seront remis lors de la cérémonie de clôture au cinéma Rex de Dieppe samedi 23 septembre à 20 heures.

Direction Brighton


Pour la deuxième fois, le festival va s'exporter ensuite à Brighton du 24 au 26 septembre notamment pour une sélection de courts-métrages d'animation canadiens de l'office national du film canadien au cinéma Duke's at Komedia. Un prix y sera d'ailleurs remis.
Et pour clore ce festival, le programme des courts-métrages de Brighton sera rediffusé le mardi 26 septembre à 20 heures au cinéma Rex de Veules-les-Roses.

Reportage de Julie Howlett, Jérôme Bègue et benoît Stéfani 

Festival du film canadien à Dieppe


L'agenda du week-end


Les yeux bien ouverts vous proposent également d'autres idées de sortie pour le week-end :
  • Le festival Rock in the Barn a finalement trouvé une terre d’accueil à Vexin-sur-Epte. Il avait été expulsé de la grande île de Vernon par la fondation Monet. Le lieu exact n'a été dévoilé que cette semaine. Ce sera à la ferme de Bionval samedi 23 septembre à partir de 17 heures. Au programme notamment, les Australiens de The Babe Rainbow, les Rouennais de  MNNQNS,  ou encore The Madcaps.

  • C’est un rendez-vous désormais familier des Havrais. Le festival We Love Le Havre résonne dans différents endroits de la ville jusqu'au samedi 23 septembre. L'objectif est de promouvoir les artistes locaux du Havre et de la pointe de Caux. L’occasion de découvrir les talents de ce territoire.

  • Le tout jeune festival du Loup vert a investi la base de loisirs de Jumièges vendredi 22 septembre jusqu'au lendemain soir. Pour cette deuxième édition, il reste dans les sonorités reggae, hiphop, soul et chanson française. Parmi les groupes programmés, Les Hurlements d'Léo qui fête cette année ses 20 ans.

  • Vous aimez les bulles ? Rendez-vous tout le weekend à Darnétal près de Rouen pour le festival de BD Normandibulle. Cette  22ème édition est placée sous le signe du voyage et de la découverte, avec Alfred comme invité d’honneur. Mais ce sont plus de 60 auteurs, affirmés ou prometteurs, que vous pouvez découvrir sur le festival, sans oublier les stands des libraires avec du neuf et de l’occasion.

  • Fanny Ardant a choisi un groupe implanté en Normandie pour la bande son de son film « le divan de Staline ». Deux titres de Deleyaman ont été retenus, un groupe internationalement reconnu avec 7 albums à son actif. Fanny Ardant et Deleyamna seront au Clos des fées de Paluel samedi à 20h30 pour une projection suivie d'une rencontre avec le public et dimanche au casino de Saint-Valéry-en-Caux à 16 heures suivi d'un concert avec un concert du groupe à 18h30.

Les yeux bien ouverts au festival du film canadien à Dieppe

 

A lire aussi

Des haies utiles à la faune et aux chasseurs