Les yeux bien ouverts

A l'Est, du Nouveau : un regard cinématographique sur l'Europe de l'Est

La 13ème édition du festival "A l'Est, du Nouveau" propose des films pour la plupart inédits en France et un cinéma au récit atypique et distinctif. Si la projection de la sélection officielle débute mardi 6 février, une pré-ouverture a lieu ce vendredi 2 avec une ouverture sur l'Amérique du sud.

Par Julie Howlett

Cette 13ème édition permet une nouvelle fois de découvrir la richesse des cultures des pays de l'est et de leurs histoires. Si ces pays ont été un terrain d'expérimentation du cinéma, il n'a cessé d'évoluer et le festival nous propose d'y voyager au travers de thématiques variées.
A l'Est du nouveau permet de découvrir des cinématographies inédites et novatrices tant par leur forme que par leur contenu.

Des films à la fibre sociale


Ces fictions ont une approche documentaire. Les films diffusés sont souvent des oeuvres de cinéastes engagés qui nous permettent de découvrir les aspects moins connus de ces cultures. C'est en tout cas un cinéma qui ouvre le débat, qui amène à se questionner et à questionner le monde.

Des passerelles avec l'Amérique du sud


Ce festival qui s'est implanté depuis quelques années à Lima au Pérou et à La Plata en Argentine a décidé de relier ces continents et ces cultures. Les 3 festivals-frères ont fusionné pour n'en former qu'un A l'Est / Al Este. Des film, sud américains seront donc proposés notamment ce vendredi 2 février suivis d'une démonstration de tango pour la pré ouverture du festival.


Reportage de Julie Howlett, Jérôme Bègue, Philippe Taddéï et Carole Lebret
Personnes interviewées :
David Duponchel, fondateur et directeur du festival
Lydie Turco, membre du Jury, réalisatrice


A l'Est, du Nouveau



D'autres idées de sortie :

  • Les musiques électroniques vont faire vibrer le Hangar 23 à Rouen avec le festival Immersion. Après le succès de la première édition l'an dernier, la deuxième s'offre un jour supplémentaire. Elle a débute jeudi 1er février en s'ouvrant à la scène Rap. Ce vendredi 2 février, place à la house. Et samedi 3, la soirée proposera une techno plus pointue qui devrait plaire aux connaisseurs. Ces deux soirées débutent à 21 heures et se poursuivent jusqu'à 6 heures.
Bande-annonce Festival Immersion


  • Shakespeare à l’honneur à Eu à partir de mercredi 7 février au théâtre du chateau et au théâtre des Charmes à Eu. Les artistes de la troupe du Théâtre des Crescite vous proposent 3 moments détonants. Deux pièces de théâtre offrent une interprétation personnelle et décalée des oeuvres de Shakespeare. Mercredi 7 février à 20 heures, Mon Royaume pour un cheval d'après Roméo et Juliette et Macbeth - Fatum vendredi 9 février à 20 heures. Cette même troupe propose jeudi 8 février à 19h30 un banquet lecture pour festoyer avec des recettes de l'époque élisabéthaine tout en écoutant des textes de William Shakespeare.



  • Une pièce de danse au centre culturel "Le Rive Gauche" à Saint-Etienne-du-Rouvray avec "Tordre" vendredi 9 février à 20h30. Rachid Ouramdane puise dans le vécu de ses danseuses pour développer un vocabulaire chorégraphique sur le fil de l’émotion. L’Atmosphère est enveloppante et hypnotique. L’une semble pouvoir tourner à l’infini sur elle-même. L’autre dessine des figures d’une précision minutieusement rigoureuse. 

  • Une pièce de théâtre sur l’effondrement d’un couple depuis la demande en mariage jusqu’à la fin tragique. Au cœur de la pièce, l’argent qui met l’amour à rude épreuve dans un monde tourné vers la consommation à outrance. Love and Money" par le théâtre de l'Impossible, c’est au Havre au théâtre de l’hôtel de ville vendredi 2 et samedi 3 février à 20h30.

  • Une musicienne et chanteuse peu commune à la maison de l’université de Rouen mardi 6 février à 20 heures. Lior Shoov est originaire de Tel Aviv. Seule sur scène, elle chante en français, anglais, espagnol, ­hébreu et dans une langue imaginaire. Cette clown de formation aime l’improvisation et joue de toutes sortes d’instruments acoustiques. Elle arrive même à sortir des sons étonnants d’un sac en plastique. 

  • Un spectacle jeune public au théâtre de l’Arsenal à Val-de-Reuil, dimanche 4 février à 15 heures. M.M.O., c’est le titre, propose un voyage au pays des rêves et mixe danse musique et vidéo sur l’air épique de Ma Mère l’Oye de Ravel. C’est une réinterprétation contemporaine poétique et loufoque de l’univers des contes de fées.

L'émission "Les yeux bien ouverts" dans sa totalité :






A lire aussi

Cyril Mokaiesh est au Zenith de Caen avec Lavilliers et les Bam Bam Tikilik sortent un nouvel album