Château-Gaillard : connaissez-vous son Histoire ?

De gauche à droite : Richard Coeur de lion, roi d'Angleterre, suivi du Château-Gaillard et de Philippe Auguste, roi de France / © Production : Zed
De gauche à droite : Richard Coeur de lion, roi d'Angleterre, suivi du Château-Gaillard et de Philippe Auguste, roi de France / © Production : Zed

Construit dans l’Eure, entre 1197 et 1198, le Château-Gaillard domine la Seine au cœur de la Normandie. Un patrimoine estimé comme une forteresse imprenable selon le réalisateur Thomas Risch qui lui a consacré un documentaire. Retour au XIIème siècle pour découvrir son Histoire...
 

Par Aurélie Duplessi

La richesse et la puissance du Royaume d'Angleterre


Pourquoi la construction de ce château ?
Au XIIème siècle, deux hommes et deux royaumes ennemis s'affrontent : Philippe Auguste, à la tête du royaume de France et le roi d’Angleterre et duc de Normandie Richard Cœur de Lion. Les deux rois croisent le fer jusqu'au 4 juillet 1190 quand le pape leur demande de partir ensemble vers la terre sainte pour reconquérir Jérusalem.
 
Richard Cœur de Lion et Philippe Auguste en route vers la terre sainte pour reconquérir Jérusalem / © Production : Zed
Richard Cœur de Lion et Philippe Auguste en route vers la terre sainte pour reconquérir Jérusalem / © Production : Zed

Les deux rois répondent à la requête du Pape. Mais Philippe Auguste prétend qu'il doit rentrer en France en raison d'une maladie. Il va alors profiter de l'absence de Richard Coeur de Lion pour lancer une offensive et conquérir la Normandie.
A son retour, le roi d'Angleterre reprend les armes face à son rival qui l'a trahi.
Ils vont se battre pendant quatre années consécutives jusqu’en 1196 où l’Eglise les oblige à signer un accord de paix. C'est le traité de Gaillon.

Ce traité permet à Philippe Auguste d'étendre son royaume vers l’Ouest.
Richard Cœur de Lion empêche l’accès à la route de la Seine et de la mer des Français en souhaitant construire sa forteresse aux Andelys.

Bien que ce lieu appartienne à l’église, Richard Cœur de Lion trouve un arrangement grâce à un compromis financier. Dominique Pitte, archéologue décrit ce territoire :

« Il est au sommet d’un méandre de la Seine, il est dominé par les falaises, il y a des iles au milieu du fleuve. C’est un site aisément fortifiable ».

En 1196, Richard Cœur de Lion et ses hommes construisent une estacade en travers du fleuve, sur la seine pour arrêter toute navigation. Les français se retrouvent bloqués.
Ensuite vient la construction du château. Un château qui nécessite un important investissement. 6 000 personnes participent à la construction : des milliers d’artisans mais aussi des ingénieurs, des porteurs de charbons, d’eau… Le chantier sera très rapide pour cette époque : deux ans de travail acharné et sans fin. Les ouvriers se relaient et travaillent ainsi jour et nuit. L’historien Sean Mc Glynn décrit Richard Cœur de Lion :

« Ce n’est pas à proprement parlé un meneur d’ordre mais c’est un général remarquable. L’un des commandants qui a remporté le plus de bataille au Moyen-Age. »

Néanmoins, les ouvriers avaient des conditions de travail relativement difficiles. L'historien Rubert Willoughby raconte :

« Ils n’avaient rien à manger, ils devaient se contenter de quelques végétaux qui poussaient sur les rochers mais ça n’a bien sûr pas suffit, et très vite, nombreux sont ceux qui meurent de faim. »

Philippe Auguste a vu la construction du Château-Gaillard depuis le Château de Gaillon situé à moins de douze kilomètres seulement des Andelys.

Le Château-Gaillard représente l'emblème du pouvoir de Richard Coeur de Lion : il s'est investi personnellement dans les plans de la bâtisse. C'est une enceinte militaire impressionnante dôtée de technologies les plus modernes pour l'époque. Considéré comme un véritable chef-d'oeuvre de l'inspiration médiévale, il fait la fierté du royaume d'Angleterre. Il représente une architecture révolutionnaire et bénéficie de mécanismes de défense spectaculaire. Comme l'affirme l'historien Rubert Willoughby : 

« Château-Gaillard est sans doute le château le plus impressionnant de l’Europe occidentale. »
 

Château-Gaillard


Découvrez ci-dessous, la bande-annonce du documentaire "Château-Gaillard, une forteresse imprenable"


L'émancipation du Royaume de France

Richard Coeur de Lion décède le 6 avril 1199 suite à un combat dans le Limousin. De ce fait, Jean sans Terre succède à son frère le 27 mai 1199. Après avoir été couronnée roi d'Angleterre, il prend possession de Château-Gaillard où il imagine une future résidence princière.

Philippe Auguste profite de cette situation pour se préparer à l'attaque du château.

En août 1203, Philippe Auguste décide de s'installer auprès du château. L'avancée des troupes françaises est rapide, ils brûlent le pont, s'approchent du lieu stratégique et s'emparent des Andelys.
 

Attaque du Château-Gaillard par les troupes françaises


Les habitants du village prennent peur et décident de se réfugier dans le château. L'objectif de Philippe Auguste était d'épuiser les anglais pour remporter cette bataille. Pour y parvenir, ses hommes vont bloquer la circulation autour du château. De ce fait, personne ne peut rentrer, ni sortir du château. Du côté anglo-normand, le gouverneur Roger de Lacy contrôle la navigation. Il va expulser une partie de la population andelysienne, réfugiée à l'intérieur du château car le manque de nourriture se fait sentir. Les conditions de vie sont très difficiles : beaucoup meurent de faim et de froid. Certains actes mêmes cannibalisme.
 

La population meurt de faim



Rubert Willoughby, historien raconte :

« Ils semblent que beaucoup d’entre eux soient morts en mangeant leur premier repas. C’est comme dans le cas de la sortie des camps de concentration. Ils avaient tellement faims qu’ils se sont gavés d’un coup et ce trop-plein de nourriture les a tués. »


Les anglais se retrouvent affaiblis. Après 7 mois de siège, Philippe Auguste lance l’attaque en mars 1204. Les soldats français réussissent à pénétrer dans le château. Pris au piège, Roger de Lacy avoue sa défaite. Les français sortent vainqueurs malgré le courage des anglais qui ont combattu. Les prisonniers anglais ont été respectés pour s’être battu avec honneur.

 
Depuis le 19ème siècle, Château-Gaillard est inscrit sur la liste des monuments historiques. Même si aujourd’hui, il ne reste que quelques pans de murs, des vestiges et le donjon, Château-Gaillard impressionne encore par sa grandeur.

 

Château-Gaillard, une forteresse imprenable

Découvrez le documentaire de 52'
Lundi 25 novembre 2019 à 23h00
► Rediffusion le vendredi 29 novembre à 09h15
► Un documentaire réalisé par Thomas Risch
► Production : Ked
► Avec la participation du Centre National du Cinéma et de l'image animée

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus