Chennebrun, 150 habitants, organise une semaine sportive pour les enfants de la maternelle au CE1

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvie Callier

La campagne aux confins de l'Orne et de l'Eure est un beau terrain pour s'initier à des activités physiques. Trente-sept enfants profitent de cette invitation de l'USEP (union sportive de l'enseignement du 1er degré. Une amorce qui leur donnera sûrement envie de s'inscrire dans un club.


Une semaine 100% sports et activités physiques. C'est le projet d'école pour des enfants qui vivent au sud de l'Eure, près de Breteuil-sur-Iton. Les villages de Chennebrun et Saint-Christophe-sur-Avre accueillent ces petits sportifs.

L'Union sportive de l'enseignement du premier degré  promeut le sport scolaire de l'école publique. Ce sujet est lié à la santé des enfants. la sédentarité gagne du terrain.  Une étude française (institut de veille sanitaire)  sur la pratique de jeux en plein air chez les enfants de 3 à 10 ans  le constate : 
 

Pendant les jours d’école, 39% des enfants de 3 à 10 ans ne jouaient jamais en plein air. 

La condition physique des jeunes devient moins "tonique" .  La fédération française de cardiologie diagnostique la  diminution de la capacité cardio-vasculaire des enfants en France. 

 En 1971, un enfant courait 800 mètres en 3 minutes, en 2013 pour cette même distance, il lui en faut 4 ! La capacité cardio-vasculaire des enfants a baissé de 25% en 40 ans !

Le sport, c'est la santé. Ils apprennent à relâcher les tensions, lâcher leurs peurs, exprimer les émotions, les contrôler aussi !

Le village de Chennebrun, 150 habitants, accueille les enfants des écoles pour faire du sport