Covid-19 : Des élèves testés positifs, trois classes fermées dans une école de Val-de-Reuil

Le virus circule toujours. Les enfants peuvent être contaminés. A Val-de-Reuil, dans l'Eure, deux élèves ont été testés positifs. Des classes de maternelle et primaire resteront fermées.  
L'école Coluche de Val-de-Reuil dans l'Eure
L'école Coluche de Val-de-Reuil dans l'Eure © Capture Google Map

La rentrée de tous les enfants pour leur permettre de boucler leur année scolaire peut s'avérer délicate.  A l'école Coluche de Val-de-Reuil, deux enfants d'une même famille sont contaminés par la Covid-19. L'un est en CP, l'autre en maternelle.

L'information connue le 25 juin a nécéssité de fermer 3 classes.
 

Après analyse de la situation et notamment des différents contacts entre les élèves, sur préconisation de l’ARS et en accord avec la préfecture, l’autorité académique et la mairie, trois classes sont fermées à compter de ce jour. Les deux élèves testés positifs sont actuellement en isolement à domicile. Les contacts à risque identifiés dans le cadre du contact tracing sont contactés et placés en quatorzaine.

Préfecture de l'Eure

Une école fermée à Petit-Quevilly

Ce vendredi 26 juin, en fin de journée, la préfecture de Seine-Maritime a rendu publique la fermeture de l'école Pablo Neruda.

 

deux élèves scolarisés à l’école Pablo Picasso de Petit-Quevilly avaient été testés positifs au Covid-19. L'Agence régionale de santé de Normandie, en lien avec l’Éducation Nationale et la maire de la commune, a procédé à une évaluation de la situation. Compte tenu des clusters en cours d’investigation, il a été décidé de fermer 2 classes dans le cours de l’après-midi puis l’école à titre préventif.

Préfecture de Seine-Maritime

Un autre cas de Covid-19 dans une école rouennaise

Un élève scolarisé à l'école Graindor de Rouen avait été testé positif au Covid-19. Il était de retour dans l’école uniquement depuis le 22 juin. Il a donc été isolé de façon, préventive depuis mardi 23 juin dans l'attente des résultats du test. Les élèves de la classe identifiés comme cas contacts ont été placés en isolement.

préfecture de Seine-Maritime

L'étude détaillée de cette situation par l'agence régionale de santé permet de laisser l'école ouverte. 

 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société éducation