Dans l'Eure, la récolte des pommes fait les frais de la météo estivale

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvie Callier

Le gel du printemps, la sécheresse et la forte chaleur de l'été ont été néfastes pour les pommes et les poires. Dans les vergers, les arboriculteurs récoltent trop de fruits petits et peu juteux. 


Il y aura bien des pommes sur nos tables mais la récolte 2019 est moins bonne. Pour certains arboriculteurs de l'Eure, la perte est de 50%. Les pommes de table et pommes à cidre ont souffert des conditions météo.

Le gel, la sécheresse et la canicule ont fait souffrir les vergers. De la pollennisation des arbres en fleurs à la croissance des fruits. Sur certains arbres, les feuilles ont brûlé, empêchant la photosynthèse, les fruits n'ont pas grossi.

Certains agriculteurs envisagent d'irriguer les champs.

La semaine des Rameaux, certaines variétés à floraison précoce ont mal supporté les gelées nocturnes, l'eau a aussi fortement manqué, la chaleur a été trop forte

 
Dans l'Eure, les pommes récoltées ont souffert de la météo estivale