A Evreux, la friche de l'ancienne usine Aspocomp, entre terrain vague et décharge

Une vue sinistre pour les riverains de la friche Aspocomp à Evreux / © E. Lombaert/France Télévisions
Une vue sinistre pour les riverains de la friche Aspocomp à Evreux / © E. Lombaert/France Télévisions

Au sud d'Evreux, 5 hectares sont à l'abandon. Une partie du site de l'ancienne usine de composants électroniques qui a fermé en 2002. Ce terrain est ouvert à tous vents et il sert de décharge sauvage. La préfecture a mis en demeure le liquidateur judiciaire de sécuriser sa propriété.

Par Sylvie Callier

 
Les immeubles et les maisons récentes ont vue sur un lieu disgracieux et inquiétant. La clôture de l'ancienne usine est éventrée. Des gravats sont débarqués sur le terrain sans aucune autorisation.

18 années se sont écoulées depuis la fermeture de l'usine Aspocomp (anciennement Philips) qui employait 500 personnes à Evreux.  Sur les 10 hectares, 5 ont été achetés par des promoteurs immobiliers pour construire maisons et appartements. Les habitants n'imaginaient sans doute pas que la friche restante resterait à l'abandon.
 

Un incendie volontaire en 2019 dans les souterrains

Une entreprise a démoli les bâtiments, dépollué le site qui ne séduit plus d'investisseurs pour construire de nouveaux logements. L'endroit présente des dangers. Le 28 mars 2019, un incendie dégageant des fumées très irritantes s'est déclaré dans les sous-sols d'anciens bâtiments.

La préfecture de l'Eure a mis en demeure la liquidatrice judiciaire de gardienner et clôturer le terrain, sous peine d'astreinte. (somme à payer par jour de retard)

 Le liquidateur judiciaire est toujours responsable de la  mise en sécurité du site, c'est son obligation légale

Julien Valcot, directeur Unité départementale de l’Eure (DREAL)
A Evreux, la friche Aspocomp à la dérive
Reportage de F. Lafond et E. Lombaert
 

Les + Lus