En vol de répétition du défilé aérien du 14 juillet avec un équipage de la base d'Evreux

Le Transall et l'avion de transport tactique CASA voleront le 14 juillet. Ils représentent la base d'Evreux et ses 2700 militaires et civils. Pour l'exercice millimétré du passage au-dessus des Champs-Elysées, 2 répétitions engagent les équipages.

© France 3 Normandie
 
Une fois par an, des pilotes et mécaniciens de l'Armée de l'air sont invités à avoir comme objectif de vol l'harmonie, la symétrie, la beauté. Ils ont été choisis pour participer au défilé aérien du 14 juillet. A Evreux, ce seront des pilotes de CASA et Transall.

Ces avions de la base 105 permettent à la France de déployer troupes, aide humanitaire et matériel dans le monde entier. C'est la capacité de projection. Les CASA et Transalls peuvent aussi rapatrier des français dans des situations de conflit, catastrophes.

Pour le défilé aérien, 60 avions doivent évoluer ensemble. La précision du passage au-dessus de la tribune présidentielle est extrême (quelques secondes).
 
La préparation du vol de répétition à l'escadre de la base d'Evreux
La préparation du vol de répétition à l'escadre de la base d'Evreux © Véronique Arnoult

Dès que l'avion qui est devant nous commence à incliner les ailes, on incline en même temps que lui, s'il monte on monte en même temps. C'est comme si on pilotait cet avion

En répétition du défilé aérien du 14 juillet avec un équipage d'Evreux
 
© Véronique Arnoult
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée société sécurité aviation économie aéronautique