• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La municipalité de Gisors (27) appelle au boycott du cirque Willie Zavatta

La municipalité de Gisors reproche au cirque Willie Zavatta de s'être installé au mauvais endroit. Le maire appelle au boycott des spectacles

Par Julie Howlett

Le cirque Willy Zavatta s'est installé en plein centre-ville de Gisors, devant le château, depuis samedi 8 juin. Et ce n'est pas au goût de la municipalité car, initialement, le chapiteau devait être implanté ailleurs. Mais le directeur du cirque a jugé la place trop petite et a pris la liberté de s'installer où bon lui semblait.

Autre infraction à l'arrêté municipal : l'ancrage du chapiteau à l'aide de pieux dans le sol de la place et l'affichage sauvage en périphérie de Gisors.
Le maire (LR) de Gisors, Alexandre Rassaërt, ne décolère pas.
 

Le moindre artisan qui va poser un échafaudage en centre-ville va se faire aligner. Il n'y a pas de raison que ces gens-là ne paient pas quand ils ne respectent pas les règles. Les habitants ne peuvent pas comprendre ce deux poids deux mesures. Donc j'emploie tous les moyens. J'ai saisi le tribunal administratif et j'ai déposé plainte.


L'élu s'est engagé sur les réseaux sociaux appelant au boycott des spectacles de ce cirque. 


La République en marche, a pour sa part, réagi à la polémique en s'étonnant de cet appel au boycott. 
Ci-dessous le communiqué de presse dans son intégralité.
 

Reportage de Magali Nicolin et Eric Lombaert

avec l'intervention de 
Alexandre Rassaërt, maire (LR) de Gisors (27)


 







 

A lire aussi

Sur le même sujet

Météo du vendredi 12 juillet

Les + Lus