Giverny : des vignes plantées sur les coteaux de la Seine

La récolte aura lieu à l'automne 2022 / © ADV
La récolte aura lieu à l'automne 2022 / © ADV

En mars dernier, un jeune technicien agronome s'est lancé le défi de planter des vignes sur les bords de Seine. Il faudra un peu de patience avant de pouvoir déguster ce Chardonnay normand : il sera mis en bouteille au printemps 2023.

Par Angele De Vecchi

Une parcelle patrimoniale

Camille Ravinet jeune technicien agricole, est passionné de viticulture. Alors quand il découvre l'existence d'un vignoble "Les Vignettes" il y a 150 ans sur les coteaux de Seine à Giverny, il se lance un défi : le faire renaître. 

J'ai pris ça comme un défi, de replanter cette parcelle comme à l'époque, dans le même sens. Mon objectif c'était de remettre l'identité paysagère, un patrimoine vivant en fait, Camille Ravinet - vigneron

Ces parcelles riches en éboulis calcaire, ont été décimées comme une grande partie du vignoble français au milieu du XIXème siècle par le phylloxera, un puceron. Elles sont ensuite devenues des prairies. Camille Ravinet propose donc au propriétaire de louer ces terres patrimoniales pour les transformer en vignoble.
 
Les vignes ont été ravagées par le phylloxera / © Camille Ravinet
Les vignes ont été ravagées par le phylloxera / © Camille Ravinet
 

Les pieds de vignes

Le viticulteur est allé choisir ses pieds de vignes en Haute-Savoie. Il lui fallait des plants résistants au vent et aux très basses températures. Il souhaitait aussi un cépage non-aromatique qui puisse s'adapter facilement à l'environnement et à la terre. Il a choisi le Chardonnay.
C'est en mars dernier qu'il plante 6400 pieds de vignes sur une parcelle de 80 ares. La petite taille de la parcelle permet au vigneron de travailler à l'échelle humaine sans aucun produit chimique. Il traite ses vignes en pulvérisant des décoctions de plantes cueillies sur les coteaux.
Dans son aventure, Camille Ravinet se fait accompagner par le Domaine Verret à Châblis.
 

Depuis la plantation, tous les mois, le vignoble est desherbé à la force d'un cheval de trait. Chaque herbe arrachée se décomposera et nourrira la vigne mais elle laissera respirer aussi chaque pied pour l'aider à grandir.
Grâce au cheval, le désherbage est plus doux pour la terre et surtout plus précis.
 
Giverny : des vignes plantées sur les coteaux de la Seine
Un Chardonnay 100% bio qui sera mis en bouteille en 2023


Du vin bio sur les tables en 2023

Après quelques tailles très précises dans les prochaines années, c'est à l'automne 2022 que la première récolte aura lieu. Le vin sera mis en bouteille au printemps de 2023. Camille Ravinet envisage un petit rendement de 6000 bouteilles pour commencer.

Ce sera un vin de terroir, il va aller chercher profondément son enracinement. Donc forcément il aura une compléxité que n'aura pas un autre vin. Camille Ravinet - vigneron

Déja quelques cavistes et restaurateurs de Giverny sont interessés par le produit de Camille. Le vigneron espère aussi séduire les 800 000 touristes qui passent chaque année dans le village.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus