Dans le Roumois (Eure), on fabrique désormais de l'électricité avec les ordures ménagères

Les deux turbines qui produiront de l'électricité à partir de biogaz. / © France 3 Normandie
Les deux turbines qui produiront de l'électricité à partir de biogaz. / © France 3 Normandie

Inaugurée début juillet, l'unité de valorisation énergétique du CETRAVAL permet de produire du gaz, lui-même brûlé dans une turbine pour fabriquer de l'électricité.

Par Marc Moiroud-Musillo

Le centre de traitement et de valorisation énergétique de Malleville-sur-le- Bec accueille les ordures ménagères de l'ouest du département de l'Eure. Leur poids est impressionnant : plus de 30000Les ordures ménagères  non valorisables sont stockées dans des alvéoles étanches. En sortent des lixiviats, des jus de déchets. Ces derniers , une fois décoposés se trnsforment en gaz. Une énrgie qui permet d'alimenter l'équivallent de 3200 foyers en électricité par an. 

Grâce à cet invesitssmeent écologique, les élus du SDOMODE (Syndicat de destruction des ordures ménagères de l'ouest du départmeent de l'Eure) vont pouvoir bénéficier d'une rédaction de taxe : 
Produire de l'électricité avec des déchets fait aussi baisser les taxes
(Reportage de Frédéric Lafond et Eric Lombaert avec les interviews de :
  • Sébastien Fabre, responsable du CETRAVAL
  • Jean-Pierre Delaporte, président du SDOMODE)


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus