• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le site touristique de Giverny pénalisé par la grève à la SNCF

© Guillaume BERTRAND / France 3 Haute-Normandie
© Guillaume BERTRAND / France 3 Haute-Normandie

Une baisse significative des visiteurs est enregistrée dans le village (mondialement connu) de Claude Monet

Par Richard Plumet

Aller en train à Giverny ? Pour encourager les touristes présents à Paris de faire le voyage, une campagne de communication avait été organisée et la gare SNCF de Vernon avait même changé de nom.
Mais voilà, si Giverny compte 600.000 visiteurs annuels, les touristes qui viennent en train (puis en navette entre Vernon et la cité de Monet), font défaut  depuis plusieurs semaines à l'économie locale. 

La raison de cette baisse de fréquentation : la grève à la SNCF

VIDEO : le reportage France 3 Normandie de Frédéric Lafond et Eric Lombaert   (montage : Lucie Courbe) avec les interviews de 
  • Claude Landais, maire (SE) de Giverny
  • Annick Armani, commerçante du café-boutique "la Capucine"

A chaque période de grève, on a à peu près 300 à 400 visiteurs de moins par jour.

Et l'inconvénient c'est que ceux qui viennent en train,  ce sont surtout des touristes étrangers, qui sont en général des touristes qui dépensent plus que les gens de l'Eure ou de  ou de l'Ile de France

Giverny pénalisé par la grève à la SNCF

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus