Cet article date de plus de 5 ans

Euro 2016 : foot, alcool et conduite : quelles pratiques normandes ?

Dès le 10 juin, le foot occupera une place importante dans nos discussions mais aussi dans notre vie quotidienne, selon une étude initiée par les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention. 1 français sur 3 prévoit de sortir.. mais aussi de consommer de l'alcool, pendant l'Euro 2016.
Selon une étude initiée par les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention, un français sur trois prévoit de sortir de chez lui pour apprécier comme il se doit, c'est à dire entre amis, l'événement footballitistique de l'année : l'Euro 2016. Mais en regardant les matchs, une majorité de supporters entend également consommer des boissons alcoolisées et cela pose question.

68,5% des normands comptent consommer de l'alcool pendant l'Euro

Selon cette étude réalisée auprès d'un échantillon de près de 4000 personnes, 68,5% des normands déclarent qu'ils vont consommer de l’alcool pendant l’Euro 2016. 
69,7% d'entre-eux envisagent de consommer de la bière en regardant le foot, selon un cliché qui, finalement se vérifie... Viennent ensuite les alcools forts (à 32,4%).
7 normands sur 10 prévoient de conduire pour aller voir les matchs chez des amis ou de la famille.

Si, rappelons-le, 68,5 % consomment de l’alcool en regardant le foot (selon l'estimation), se pose alors la question cruciale du retour à domicile. Une campagne de prévention intitulée « Mon Euro, mode d’emploi », vient d'être inititiée sur le net. Elle vise à inciter les amateurs de foot à prévoir leurs déplacements et surtout leurs retours d’après-matchs.

"Nous visons tous les publics et particulièrement les plus jeunes. Les jeunes sont majoritairement présents sur ce genres d'événements sportifs même si nous n'oublions pas les autres conducteurs" explique Arnaud Fasquel, directeur de la Prévention Routière de la région normande.

Il serait inconcevable de ne pas rappeler aux conducteurs les contraintes de la prise de volant et les risques auxquels ils pourraient s'exposer, dans ce contexte de l'Euro





 

"Nous sommes persuadés", explique-t-il, "que le fait de rappeler ces messages de prévention est capital pour qu'ils résonnent dans les esprits.

Alcool et conduite, s'organiser pour l’Euro 2016 

Les messages de prévention tendent à inciter les supporters de l'Euro à adopter des comportements responsables en anticipant par exemple leurs déplacements. Des réflexes qui existent pour un certain nombre des personnes interrogées : pour rentrer chez eux après les matchs, les normands comptent ainsi désigner un capitaine de soirée à 45,5%.

Mais ils sont aussi nombreux à choisir de limiter leur consommation d’alcool (40,7%), une solution jugée plutôt risquée car selon les doses d’alcool ingérées et la corpulence, cette auto-évaluation reste souvent hasardeuse. La dernière disposition la plus envisagée par les supporters de l'Euro 2016 est de dormir sur place (29,3%). Une idée qui reste sans doute bien plus sûre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport réunification de la normandie