Festival de Deauville 2017: Des films et une amoureuse des festivals

Bobine festival de Deauville 5 septembre midi

A Deauville, la compétition se poursuit avec "Gook" et "Brooklyn Yiddish". Rencontre avec une fidèle du rendez-vous deauvillais, Sandra Mézière. La blogueuse cinéma vient de sortir un recueil de nouvelles avec en toile de fond les festivals de cinéma.

Par LOCB

Une page spéciale préparée par Jacques Perrotte, Sabine Daniel, Matthieu Bellinghen, Stéphanie Lemaire, Jean-Michel Guillaud, Bruno Munch, Fabrice Uguen et Marie-Céline Varin

Deauville, ce sont les planches, les stars, le tapis rouge mais aussi des films en compétition. Avec Bruno Munch, chroniqueur cinéma de l'émission  "9 h 50 le matin", nous faisons le point sur les longs métrages présentés ce mardi aux festivaliers, "Gook" et "Brooklyn Yiddish", une plongée quasi documentaire dans l'univers des juifs orthodoxes qui n'a pas forcément emballé tous les festivaliers.

Festival de Deauville: "Brooklyn Yiddish"


Parmi les festivaliers, on compte beaucoup de fidèles dont Sandra Mézière qui critique chaque année sur son blog , In the mood for cinema, les films projetés à Deauville. Cette amoureuse du cinéma cherche avant tout à donner envie à ses lecteurs de se ruer dans les salles obscures. A force de fréquenter les festivals, elle a décidé d'en faire un livre, "Les illusions parallèles", un recueil de nouvelles ayant pour toile de fond ces rendez-vous prisés des cinéphiles. Notre équipe l'a rencontrée.



Retrouvez toutes nos pages spéciales "Festival de Deauville" ci-dessous

France 3 Normandie à la 43e édition du festival de Deauville

 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Des haies utiles à la faune et aux chasseurs

Près de chez vous

Les + Lus