Cet article date de plus de 6 ans

La folle équipée du chauffard entre Rouen et Dieppe

Sa fuite à vive allure a mis en danger des automobilistes et blessé un motard de la police

Un policier blessé à la tête

On en sait un peu plus sur les circonstances de la folle course poursuite d'hier (jeudi 10 septembre) entre Rouen et Dieppe. 
D'abord sur les circonstances de l'accident sur l'A150 à la hauteur de Canteleu. Les deux motards suivaient à distance (à une centaine de mètres) une Alfa Roméo qui, refusant de s'arrêter pour un contrôle, venait de prendre la fuite à vive allure sur  l'autoroute en direction de Barentin. Dans la côte de Canteleu, un des pare chocs s'est détaché de l'Alfa et est tombé par terre.
Toujours dans cette montée, une voiture a subitement changé de file entre les deux motards (apparemment sans voir arriver la deuxième moto) provoquant une collision. Alors que plus loin son collègue était lancé à la poursuite du chauffard, le motard de la police n'a pu éviter l'obstacle. Sa moto a violemment  heurté la voiture et le policier est tombé sur la tête. 
Hospitalisé à Rouen, il a 40 points de suture au visage et une fracture  au niveau des os du nez. 
La moto est détruite

Un rodéo dans les rues de Rouen

C'est rue de Lillebonne, à Rouen, au rond-point situé devant le palais des sports (Kindarena)  que cette affaire débute. Il est 15h20 et les deux motards de la police sont témoins d'un refus de priorité. Pour signifier au conducteur de l'Alfa Roméo fautive son infraction, ils lui  font signe de s'arrêter et c'est là que la folle (et dangereuse)  équipée  débute…
L'Alfa va démarrer en trombe et parcourir à vive allure  les petites rues du quartier en multipliant les infractions : dépassements sur la file de gauche (obligeant les voitures venant en face de s'écarter), rues à sens interdits et feux rouges… Rue Nétien, passage Lucilline, rue de Constantine, rue Dormoy, rue Ango, traversée du Mont-Riboudet : l'Alfa fonce, poursuivie par les deux motards qui appellent du renfort (une voiture de la BAC ne va pas tarder à les rejoindre). Une voiture en stationnement est emboutie, ce qui ne ralentit pas le chauffard qui finalement quitte le quartier en empruntant l'A150. 

Dépassements par la droite à 180 !

En haut de la côte de Canteleu, après l'accident, le second motard et la voiture de la BAC (Brigade Anti Criminalité) suivent toujours l'Alfa qui passe La Vaupalière et bifurque en direction de Dieppe. Ce que les policiers voient (de loin, à 100 mètres en arrière) est stupéfiant : l'Alfa Roméo roule très vite, avec des pointes à 180,  et zigzague de gauche à droite en doublant les voitures par la droite, par la gauche, en troisième file et même en roulant sur l'herbe qui borde la chaussée !
A Beautot, avant d'arriver à Tôtes, à l'embranchement  avec l'A29, le fuyard tente une manœuvre : il quitte l'autoroute en direction de Dieppe et tourne en direction du péage de l'A29 . Mais au dernier moment il fait demi-tour, roule sur les plots en plastique et repart en direction de Dieppe.

Pendant ce temps, la Gendarmerie Nationale, compétente sur ce territoire situé hors agglomération a été prévenue par le centre de commandement de l'hôtel de police de Rouen.
Et c'est à 50 kilomètres de Rouen que la folle équipée va s'achever. A la fin de la voie rapide, dans la descente de Manéhouville, où à la hauteur des travaux du viaduc, la chaussée est rétrécie et la circulation ralentie. C'est à cet endroit  de la route nationale 27 que les gendarmes ont monté un barrage. L'Alfa va ralentir et tenter de passer en force avant sortir de la chaussée et finir sa course dans un talus…

Ramenés à Rouen

Policiers et gendarmes vont interpeller les deux occupants de la voiture. Il s'agit de deux Havrais. La passagère est âgée de 21 ans. Le conducteur, âgé de 35 ans, est en défaut de permis et d'assurance. Les deux sont emmenés au commissariat de Dieppe et placés en garde à vue. Un peu plus tard dans la soirée ils seront transférés à l'hôtel de police de Rouen pour répondre aux questions des enquêteurs et s'expliquer sur les faits de  défaut de permis, défaut d'assurance, délit de fuite, conduite dangereuse, mise en danger de la vie d'autrui, et de nombreuses infractions au code de la route…
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité