• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Caen : le collège Albert Jacquard va fermer

© France 3 Basse-Normandie
© France 3 Basse-Normandie

Le collège du Chemin-Vert fermera définitivement ses portes en juin 2013.

Par Catherine BERRA

C'est désormais confirmé, Jean-Léonce Dupont, président du conseil général du Calvados en charge des collèges, l'a annoncé aux parents d'élèves, aux enseignants et aux élus. Le collège Jacquard, victime d'une baisse constante des effectifs fermera en 2013.

Pour des raisons techniques et de sécurité, le collège Lemière pourrait subir le même sort.

En dix ans, les collèges de Caen auraient perdu 2 500 élèves, les collèges publics de la ville accusant 1 300 places vacantes par rapport à leurs capacités d'accueil.

Ainsi, le collège Albert-Jacquard, situé dans le quartier du Chemin-Vert a vu ses effectifs fondre, passant de 325 à 152 élèves hors section d'enseignement adapté.

141 élèves seulement sont annoncés à la rentrée prochaine selon le conseil général du Calvados.


Plusieurs hypothèses étaient à l'étude. Jean-Léonce Dupont a finalement opté pour la fermeture des collèges Jacquard et Lemière en se fondant sur les prévisions de population les plus optimistes du Schéma de cohérence territoriale (Scot).

L'annonce de la fermeture de Jacquard en 2013 a suscité la colère des familles. Les élèves pourront être orientés vers le collège Dunois ou répartis dans les différents établissements de la ville. Pour l'instant, rien n'est décidé. Menacé depuis deux ans au moins, il devait un temps être reconstruit. Projet finalement abandonné.

Pour le maire de Caen, Philippe Duron, la fermeture de ce collège, au coeur d'un quartier de 8 000 habitants est "une mauvaise nouvelle".

Rien n'est arrêté en revanche pour le collège Lemière car le problème ne se pose qu'en terme d'espace disponible et d'accessibilité.

Une étude a été engagée pour mesurer la faisabilité technique et financière des aménagements requis. Si ces travaux s'avéraient impossibles ou trop coûteux, l'établissement pourrait à son tour fermer ses portes. La décision devrait être prise à la fin de l'année.

Sur le même sujet

Le coup de gueule des pompiers de Rouen

Les + Lus