• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Franck Dumas: “Il y aura des changements”

A la veille du premier match à guichets fermés de la saison, l'entraineur de Malherbe fait le point

Par Régions

Franck Dumas n'aime pas les journalistes. L'entraineur du Stade Malherbe fait son entrée dans la salle de presse et lâche immédiatement: "Alors, vous écoutez bien et vous marquez vite !" Vendredi, Caen joue Marseille à domicile. Mais c'est le match contre Bordeaux qui est dans toutes les têtes.

Manque d'ambition

"Bordeaux, on va mettre de côté. On a été plus qu'inexistant. On a pas été ambitieux. 0-0 à la mi-temps, c'était bien pour nous. Je leur ai dit à la mi-temps qu'on allait perdre ce match par des conneries", raconte l'entraîneur du Stade Malherbe, "Et c'est ce qui s'est passé. Celà sentait tellement fort la connerie de Caen sur le fait de ne pas vouloir mettre de pression sur les Bordelais."

"Je n'ai pas envie que ça se répète"

"Mon job, c'est de gagner des matchs. Il peut y avoir des mauvaises prestations, de la fatigue, quoi que ce soit, mais à un moment donné, je n'ai pas envie que ça se répète. Soit je continue, soit je change. Et il y aura des changements. Vous verrez ça demain", lâche-t-il laconique, un petit sourire aux lèvres. Trois changements ont été annoncés ce jeudi par rapport au match contre Bordeaux. Leca (blessé au mollet), Nangis et Deroin ne feront pas partie du groupe et laissent leurs places à Proment, Sorbon et M'Boné.

Lâcher les chevaux

"Je ne parle pas de Marseille", affirme sèchement Franck Dumas. Alors, on le fera pour lui. Le match de vendredi est le premier à guichets fermés de la saison à d'Ornano, preuve que le club phocéen attire toujours autant les amateurs de football. Et ce, malgré un début de saison plutôt médiocre, au regard de sa réputation. L'OM pointe à la 9e place du classement provisoire du championnat de ligue 1, juste devant le Stade Malherbe. Mais les Marseillais ont livré une très belle prestation dimanche dernier sur la pelouse du Vélodrome en battant le PSG, l'un des leaders de cette saison, 3-0.

"Peu importe qui on reçoit, on a un devoir de beaucoup mieux faire. Je pense qu'il n'y aura pas de problème pour mieux faire. Après, bien le faire, on verra, mais mieux le faire, on pourra. Et puis on va avoir un stade plein, des gens derrière nous, donc il faut un peu lâcher les chevaux, se faire violence, individuellement et collectivement, mettre un petit peu plus de folie dans ce qu'on fait, ne pas se contenter de garder le ballon, de le faire circuler pour ne pas avancer. C'est ce qu'on a essayé de travailler cette semaine."

Pour achever leur préparation, les Caennais sont partis se mettre au vert ce jeudi après-midi à Port-en-Bessin.

Sur le même sujet

30créateurs du XXéme siècle

Les + Lus