Hommage aux victimes de l'amiante

La ville et un collectif se battent pour le reclassement d'une usine en site amiante

Par Régions

La plaque dévoilée ce matin à Dives-sur-Mer rend hommage à 50 victimes décédées de l'amiante depuis 2004, des victimes qui ont travaillé dans l'ancienne usine Tréfimétaux. Beaucoup d'émotion dans l'assistance. Mais également de la colère. En 2010, la justice a déclassé l'usine comme site amianté. Un scandale pour les proches des victimes.

Cette plaque est une sorte de symbole dans le combat que mènent la ville de Dives-sur-Mer et le collectif amiante, un combat pour obtenir un nouvel arrêté de classement de l'usine en site amiante. L'enjeu est important pour les anciens salariés. Une vingtaine d'entre eux sont aujourd'hui dans l'impossibilité de faire valoir leurs droits amiante et à une préretraite financée par l'entreprise et non par la Caisse primaire d'assurance maladie.

Découvrez ci-dessous le reportage de Ronan Tésorière et Sébastien Lafargue

Hommage aux victimes de l'amiante

Dives-sur-Mer: hommage aux victimes de l'amiante par france3bassenormandie_845

Sur le même sujet

Nous étions des étrangers (52min) : un documentaire de Fabrice Tempo et Frédéric Conti

Les + Lus