La guerre des Urgences

© France3
© France3

Situation ubuesque à l'hôpital de la Côte Fleurie où deux services d'Urgences devraient bientôt se cotoyer.

Par MPG

video title

La guerre des Urgences

C'est un nouvel épisode dans la guerre à l'hôpital de la Côte Fleurie de Criqueboeuf. Cet établissement composé d'une clinique privée et d'un hôpital public pourrait avoir bientôt deux services d'Urgences.

oitC'est un nouvel épisode dans la guerre à l'hôpital de la Côte Fleurie de Criqueboeuf. Cet établissement composé d'une clinique privée et d'un hôpital public pourrait avoir bientôt deux services d'Urgences.

Le 31 décembre 2011, le nouveau service d'Urgences de l'hôpital de la Côte Fleurie ouvre ses portes. L'hôpital public assurera seul la gestion des Urgences. La décision de confier cette gestion au public remonte à septembre 2011.

Le 16 septembre dernier, l'Agence Régionale de Santé (ARS) entérine la fin de la co-gestion public-privé. Les Urgences hébergées alors au sein de la polyclinique doivent donc déménager.

Privée d'Urgences, la polyclinique a riposté hier en annoncant la création d'une "permanence médico-chirurgicale" ouverte 24h/24 et composée d'un médecin généraliste, d'une infirmière, d'une aide-soignante et d'un agent administratif, auquel s'ajouteront des chirurgiens et des médecins spécialisés soumis à des astreintes. Bref, un service d'Urgences qui ne dit pas son nom.

Ce que craint la polyclinique c'est une baisse d'activité. En cas de nécessité chirurgicale, les patients des Urgences de l'hôpital seront opérés à Lisieux et Caen. L'hôpital public explique néanmoins que les patients auront le choix de se faire opérer à la clinique.

Le reportage de Stéphanie Vinot et Guillaume Le Gouic

Sur le même sujet

Rallye automobile Père et fille (25'40) Vachement Normand - octobre 2019

Les + Lus