• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La personnalité des accusés au centre des débats

Troisième jour d'audience aux assises de Caen. Experts et psychiatres se succèdent à la barre

Par Régions

Bouzid Bouchama campe sur sa position. Il refuse toujours de comparaître à son procès. Ces trois jours d'audience ont permis de mettre en lumière sa personnalité. L'homme évolue dans un milieu de marginaux, un milieu au sein duquel il fait un peu figure de "gourou" selon un psychiatre.

Son appartement est un lieu d'accueil permanent pour les personnes qui gravitent autour de lui. Il est décrit comme narcissique, impulsif et dépendant à l'alcool. Selon les enquêteurs, son alcoolémie était estimée à 2,20 grammes quand il a aidé Eric Porey à déposer le corps de la victime sur le trottoir.

Son co-accusé a également des problèmes avec l'alcool et ce depuis une trentaine d'années. Il est décrit comme influençable et doté "d'une intelligence médiocre". Son entourage évoque quelqu'un de gentil et non-violent, quand il ne boit pas. Un éducateur est plus nuancé et parle de "Docteur Jekyll et Mister Hyde", un homme tour à tour affectueux et agressif.

La victime et les deux accusés avaient en commun la rue, l'alcool et plusieurs condamnations pour vols et dégardations avec violence.

La personnalité des accusés au centre des débats

Assises de Caen: 3e jour d'audience par france3bassenormandie_845

Sur le même sujet

L'origine des oeufs de Pâques - avril 2019

Les + Lus