• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La vente à la découpe du groupe Doux

© France Télévisions
© France Télévisions

Cet après-midi, le tribunal de commerce de Quimper a décidé la liquidation du pôle frais du volailler.

Par Marie du Mesnil-Adelée

Une liquidation avec offres de reprise jusqu'au 10 août. Avec les CDD, plus de 4.000 personnes sont employées chez Doux, qui fait travailler quelque 800 éleveurs. Des milliers de salariés ne sont donc toujours pas fixés sur leur sort... Trois éleveurs sont concernés en Seine-Maritime, quatre dans le département de l'Eure.

Le tribunal de Quimper a également décidé du maintien de la période d'observation pour les autres sociétés du groupe jusqu'au 30 novembre. La situation sera examinée lors d'une audience d'étape le 9 octobre.

Pour rappel, Doux est le premier producteur européen de volailles. Il affiche 430 millions d'euros de dettes.

Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus