• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Laboratoire Merck: mobilisation des salariés

© France 3 Haute-Normandie / Fréféric Lafond
© France 3 Haute-Normandie / Fréféric Lafond

L'usine basée à Eragny-sur-Epte à cheval sur l'Eure et l'Oise est menacée en partie de fermeture.

Par Carole BELINGARD

video title

Manifestation devant l'usine Merck à Gisors

Ce matin à Eragny-sur-Epte tout près de Gisors avait lieu un rassemblement et une marche de protesation devant l'usine Merck. Le groupe pharamaceutique a annoncé la fermeture du site d'ici le 31 décembre si aucun repreneur n'est trouvé d'ici là. Ce qui suscite évidemment de vives craintes.

Le groupe américain Merck-Shering-Plough a jusqu'au 31 décembre pour trouver un repreneur à l'activité pharmacie de son site basé à la frontière de l'Eure et de l'Oise à Eragny-sur-Epte.

Les 350 salariés sont très inquiets. Ils craignent des suppressions d'emplois. 200 personnes travaillent dans l'unité de pharmacie, menacée de fermeture. Le collectif de soutien a donc appelé ce mardi matin au rassemblement devant l'usine. Avec un seul mot d'ordre "l'humain d'abord".

Le collectif  dénonce le fait que Merck dont la santé financière est bonne, et qui dégage des bénéfices, de vouloir fermer une activité et donc de licencier.

Le groupe, troisième dans le monde depuis sa fusion entre Merck et Schering-Plough en novembre 2009, veut en fait ramener ses effectifs mondiaux à 90.000 personnes. En France, 4.000 emplois sont en ligne de mire.

Voir le reportage (F. Lafond, E. Lombaert), cliquer sur la vidéo

Crédits: Frédéric Lafond

Sur le même sujet

Météo du vendredi 12 juillet

Les + Lus