Le 38ème Prix du Livre Inter à Nathalie Léger

© France Inter
© France Inter

Directrice Adjointe de l'Institut Mémoires de l'Edition Contemporaine (IMEC), Nathalie Léger est aussi chercheuse.

Par Catherine BERRA

A la majorité absolue des 24 jurés, elle a reçu ce matin le 38ème Prix du Livre Inter pour son roman "Supplément à la vie de Barbara Loden", aux éditions P.O.L.


Le jury était présidé cette année par l'écrivain belge Amélie Nothomb.

Danc ce livre, Nathalie Léger évoque le destin de l'actrice et réalisatrice américaine Barbara Loden, morte à 48 ans d'un cancer généralisé.


Epouse du réalisateur Elia Kazan, Barbara Loden a joué aux côtés de Warren Beatty dans "La fièvre dans la sang" tourné par son mari. En 1970, elle réalise son unique film, "Wanda", considéré comme une oeuvre majeure du cinéma d'avant-garde américain.

Dans "Supplément à la vie de Barbara Loden", la romancière entremêle trois vies de femmes : la sienne, celle de l'actrice et réalisatrice et celle de Wanda, le personnage principal du film ballotté par la vie, qui finira en prison après un braquage raté.

Née en 1960, Nathalie Léger est chercheuse à l'Institut Mémoires de l'Edition Contemporaine (IMEC) situé à l'Abbaye d'Aredennes de Saint-Germain-la-Blanche-Herbe, dans le Calvados. Un lieu dédié à la conservation du patrimoine littéraire.

Elle est spécialiste de Roland Barthes et de Samuel Beckett, auxquels elle a consacré plusieurs expositions et ouvrages, dont "Les vies silencieuses de Samuel Beckett" publié en 2006.

Elle est également l'auteur de "L'exposition" (2008), mi-roman, mi-essai né de ses recherches sur une figure énigmatique du Paris du Second empire, la comtesse de Castiglione.

En 1994, au Festival d'Avignon, elle fut commissaire de l'exposition "Le jeu et la raison", consacrée au metteur en scène Antoine Vitez.

Dans un communiqué, Laurent Beauvais, président de la région Basse-Normandie qui soutient l'IMEC a tenu à féliciter l’écrivaine et chercheuse : "n’est-il de plus belle façon de célébrer les œuvres littéraires que d’être lue soi-même et d’être récompensée par un prix, décerné directement par les lecteurs. Pour Nathalie Léger, écrire, c’est d’abord une preuve de grand courage quand on est, chaque jour, en relation avec les œuvres des plus grands noms de la littérature. C’est également une preuve de sincérité dans son engagement en faveur de l’écriture. C’est enfin une preuve de talent, au travers d’une œuvre au texte fluide et personnel. Inclassable".  


Pour en savoir plus, le site de  France Inter

 

Nathalie Léger dans LOCB

Le 14 janvier 2012, la directrice adjointe de l'IMEC était l'invitée des entretiens du samedi.




Le 38ème Prix du Livre Inter à Nathalie Léger

LOCB Samedi: Nathalie Léger par france3bassenormandie_845

Sur le même sujet

Les + Lus