• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le député UMP Yves Deniaud ne sera pas candidat

© France 3 Basse-Normandie
© France 3 Basse-Normandie

Il l'a annoncé vendredi lors d'une conférence de presse : le député de l'Orne ne se représentera pas l'année prochaine.

Par Catherine BERRA

A 65 ans, l'élu de la circonscription d'Alençon-Domfront a décidé de ne pas se porter candidat à sa succession lors des prochaines législatives en juin 2012.

Il met ainsi fin à 47 ans de vie politique dont 19 à l'Assemblée Nationale où il est  membre de la commission des finances.

Élu en 1993, il a été réélu en 1997, 2002 et 2007.


Sa décision, dit-il, est mûrement réfléchie. Yves Deniaud affirme qu'il est toujours passionné par ce qu'il fait, mais assure qu'il faut savoir s'arrêter à temps et éviter "le mandat de trop".

Il est vrai qu'avec la montée en puissance da la gauche dans ce département, singulièrement à Alençon depuis les municipales, les prochaines législatives s'annoncent très disputées.

Joachim Pueyo, le maire socialiste d'Alençon, a déjà fait savoir qu'il serait candidat.


A droite, les postulants risquent d'être nombreux.


Bertrand Deniaud, fils d'Yves Deniaud, avocat, conseiller municipal d’opposition à Alençon et conseiller régional s'est d'ores et déjà déclaré

Christophe de Balorre, également à l'UMP, candidat malheureux aux sénatoriales de septmebre et poulain d'Alain Lambert, s'est dit lui aussi intéressé par ce mandat de député.


A huit mois du scrutin, la bataille des législatives s’annonce rude.

Sur le même sujet

Le coup de gueule des pompiers de Rouen

Les + Lus