Le panier du marché moins rempli cet été ?

Les conséquences d'un printemps peu ensoleillé dans la région se font sentir sur les portes-monnaie et sur les étals.

Par CL

Le climat de cet été est à l’image du printemps subi cette année en Haute-Normandie. Gris, doux et arrosé.

Sur les marchés locaux, comme ici à Buchy (Seine-Maritime) les étals semblent bien colorés et bien fournis.

Pourtant, dans les champs, la récolte est loin d’être fructueuse.

La faute au mauvais temps diront certains producteurs.

Le Printemps n’a pas été clément cette année. Le manque de soleil se fait clairement ressentir.

Les récoltes ne sont pas encore terminées et l’on accuse déjà une baisse de rendement de 30 %.

Soit une production divisée par deux.

Vers une hausse des prix sur les marchés ?

Conséquences de climat mitigé : certains prix augmentent sensiblement sous les halles.

Une salade à 1,50 euros.

5,80 le kilogramme de mirabelles. Trop cher pour certaines clientes.

Pas plus que d’habitude diront d’autres passants.

Selon les producteurs rencontrés sur ce marchés, la hausse des prix est à craindre aux alentours de septembre.

Un reportage de François Pesquet et de Cédric Lepoittevin :

 

Le panier du marché moins rempli cet été ?

 

Sur le même sujet

Un dispositif policier renforcé dimanche prochain à Rouen

Les + Lus