Les ostréiculteurs de Morsaline inquiets

Ils ne peuvent plus vendre leurs huitres depuis le 10 août dernier à cause d'une bactérie

Par Régions

"Cette année, c'est du jamais vu de chez jamais vu !", se lamente Michel Hélie, vice-président du comité régional de conchylicuture Manche-Mer du Nord. Déjà confrontés au casse-tête de la surmortalité de leurs huîtres, les professionnels de Morsaline ne peuvent plus vendre leur production à cause d'une bactérie.

Dans ce secteur, au sud de Saint-Vaast-laHougue, on produit habituellement 40% de la production de la côte est du Cotentin. Le 10 août dernier, la préfecture a interdit la pêche et de la vente des huîtres issues de cette zone en raison de la forte présence de la bactérie Echerischia Coli rendant ce produit impropre à la consommation humaine. Les sotréiculteurs avaient déjà été confrontés à des alertes l'année dernière. Mais cette fois-ci, la pollution atteint des proportions hors-normes: une pollution 100 fois supérieure au seuil accepté.

A trois mois des fêtes de fin d'année, les ostréiculteurs sont particulièrement inquiets. Alors, l'ARS, l'Ifremer ou les services du département de la Manche se mobilisent dans la Baie de Morsaline. Les analyses se multiplient. Il s'agit de déterminer au plus vite l'origine de cette pollution, une origine pour l'instant inconnue.

Reportage: Stéphanie Potay, Matthieu Bellinghen


 

Les ostréiculteurs de Morsaline inquiets

Les ostréiculteurs de Morsalines face à la... par france3bassenormandie_845

 

Sur le même sujet

Paris : Hervé Morin élu président de "régions de France"

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne