Manche : mesures sur la THT Paris-Normandie

Cette ligne THT est coupée depuis le 3 août sur un petit secteur.

Par Catherine BERRA

Et depuis le 21, des mesures sont effectuées sur plusieurs exploitations d'éleveurs qui accusent la ligne de rendre leurs vaches malades. L'idée est de voir si les problèmes persistent lorsque le courant est interrompu plusieurs semaines.

Fraîchement nommé à la tête de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) de la Manche, Bernard Form, accompagné de représentants de RTE se rendra dans cinq exploitations.

"L'objectif est d'observer, à l'occasion de l'arrêt d'une partie de la ligne THT existante, l'état du troupeau de chaque exploitant et de mesurer les courants électriques au sein des bâtiments d'élevage", a expliqué la préfecture de la Manche dans un communiqué.

Le courant est exceptionnellement coupé sur ces lignes dans le cadre des travaux de construction de la nouvelle ligne THT Cotentin-Maine. 

Cette décision fait suite à une demande d'agriculteurs qui avaient été reçus la semaine dernière par le préfet.

"Chez nous le courant est arrêté depuis le 3 août. Et les vaches vont mieux", déclare l'un des éleveurs concernés.

Les mesures devraient se poursuivre jusqu'à la mi-septembre, soit après la remise en route de la THT Paris-Normandie.

Sur le même sujet

Les + Lus