Moulinex : non lieu-général pour les ex-dirigeants

© Afp
© Afp

La chambre de l'instruction de la Cour d'Appel de Versailles met un terme aux poursuites engagées contre le dernier PDG.

Par Pierre-Marie Puaud

Onze ans après la chute du groupe d'electro-ménager, l'enquête judiciaire se termine en queue de poisson. La justice vient d'annuler les renvois en correctionnel de l'ancien PDG Patrick Puy, de l'ancienne directrice de la trésorerie Valérie Piegts et d'un ancien directeur financier de Brandt, qui étaient soupçonnés de malversations fuinancières.

En janvier 2011, Patrick Puy avait été renvoyé devant le tribunal correctionnel pour "abus de biens sociaux" et "présentation de faux bilan". (lire ici l'article de l'Expansion). Véronique Piegts était quant à elle poursuivie pour "complicité d'abus de biens sociaux". En revanche, la justice avait accordé un non-lieu à l'avant dernier PDG, Pierre Blayau, parti en 2000 avec une indemnité de 9 millions de francs.

Le juge d'instruction soupçonnait Patrick Puy d'avoir puisé quelques 83 millions d'euros dans les caisses de Brandt en faveur de la société Moulinex, ce qui justifiait à ses yeux la tenue d'un procès. Mais le parquet avauit fait appel du renvoi devant le tribunal. Et ce vendredi 9 mars 2012, la chambre de l'instruction de la Cour d'Appel de Versailles a infirmé l'ordonnance du juge, sans en préciser la raison indique l'Agence France-Presse.

Le procès des anciens dirigeants de Moulinex tant attendu par les représentants du personnel n'aura donc sans doute jamais lieu. En janvier 2011, Thierry Le Paon, l'ancien délégué CGT estimait que ce renvoi en correctionnel était une bonne nouvelle, tout en déplorant que les banques n'aient pas été inquiétées par la justice.

Moulinex a déposé le bilan le 7 septembre 2001, à peine un an après avoir fusionné avec Brandt. Seb a bien repris une partie des activités. Mais le naufrage du fleuron normand de l'electro-ménager s'est soldé par 3300 licenciements, dont une bonne part dans l'Orne et dans le Calvados.


La réaction de Jean-Louis Jutant, ancien délégué du Syndicat de défense des Intérêts des Salariés (Sydis) :





 

Moulinex : non lieu-général pour les ex-dirigeants

Non lieu général pour les ex-dirigeants de... par france3bassenormandie_845

Sur le même sujet

Caen: Deux jours après la rentrée, le lycée Malherbe déjà bloqué

Les + Lus