Nördik impakt 13: c'est parti

Beaucoup de groupes de scène pour cette 13e édition des rencontres de la culture électronique

Par Régions

C'est devenu un rendez-vous incontournable de la rentrée culturelle caennaise. Chaque automne, au mois d'octobre, la culture électronique prend ses quartiers dans la capitale bas-normande. Au programme de cette 13e édition de Nördik Impakt: danse, vidéo, expositions, création multimédia, street art et musique. Beaucoup de musique.  

Le concert de Death in Vegas au Cargo a donné le coup d'envoi mardi soir de cette nouvelle édition. Le groupe britannique, fondé en 1994 par Richard Fairless, a récemment sorti un nouvel album, "Trans-Love Energies", après sept ans d'absence. Si le festival reste fidèle à ses origines en invitant le collectif hardcore Heretik system, pilier de la scène underground, il entend promouvoir la culture urbaine au sens large. Pop, folk, hip-hop, la programmation se veut éclectique, trans-genres, de Metronomy à Stupeflip en passant par I'm from Barcelona, Connan Mockasin ou Saul Williams. La scène électro caennaise est aussi présente avec Baadman, Gomina, BeatauCue, Init ou Dikembe.

Le Cargo est le lieu central de cette 13e édition. Le festival délaisse les grosses soirées au Parc des expositions. "Le site du parc des expositions était un site idéal pour le projet tel qu'il pouvait l'être il y a quelques années", explique William Dubourg co-directeur de Nördik Impakt, "on a estimé qu'on souhaitait continuer à faire évoluer le projet du festival,  on voulait passer à autre chose tout simplement, se surpendre nous à nouveau et surpendre le public pour lui offrir autre chose."

Offrir autre chose, et à d'autres publics. Cette année, Nördik Impakt s'ouvre aux jeunes adolescents avec l'électro teenage party ce mercredi au Cargo réservé aux 12-15 ans. Si le Cargo est en quelque sorte le vaisseau amiral de cette 13e édition, le festival investit également d'autres lieux comme le BBC à Hérouville-Saint-Clair, la Maison de l'Etudiant (jeudi 6 octobre avec Masnfield Tya), l'Eglise Notre-Dame de la Gloriette (Woodkid, vendredi 7 octobre), la Fermeture Eclair (Z[i]p Party, samedi 8 octobre) et même des appartements avec une nouvelle série de Nördik Appart. Ce mercredi soir, 13 concerts sont programmés chez des particuliers.

Plus d'informations sur le site officiel de Nördik Impakt

Retrouvez les reportages de nos équipes sur le festival dans vos éditions régionales

Sur le même sujet

lncendie Lubrizol : les syndicats de policiers reçus par le préfet de Normandie

Les + Lus