• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Petroplus: syndicats reçus par Arnaud Montebourg

© Photo : Stéphane L'Hôte/ France 3
© Photo : Stéphane L'Hôte/ France 3

L'intersyndicale a été reçue au ministère du redressement productif.

Par CB / AFP

L'intersyndicale de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne a été reçue jeudi 28 juin au ministère du Redressement productif pour évoquer l'avenir du site en redressement judiciaire.

"Il s'agissait d'échanger et de faire le point de la situation tant sur le plan du contrat avec Shell que sur celui de la recherche d'un repreneur", a indiqué Yvon Scornet, porte-parole de l'intersyndicale CGT-CFDT-CFE/CGC.

Le ministre Arnaud Montebourg a participé à une partie de la réunion.
 

Arrêtée courant janvier après la faillite de sa maison-mère suisse, cette raffinerie qui emploie 550 salariés fonctionne à nouveau depuis le 14 juin pour honorer un contrat ponctuel conclu en février avec Shell.

Ce contrat d'une durée maximale de six mois doit permettre de favoriser le processus de reprise du site en le rendant plus attractif pour un investisseur.

Petroplus fixé le 24 juillet

Le tribunal de commerce de Rouen doit se prononcer sur le sort de l'entreprise le 24 juillet, à l'expiration de la période d'observation ouverte le 24 janvier. Il pourra soit retenir un projet de cession, soit prononcer l'arrêt de l'activité, soit encore proroger cette période.

Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus