• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Quincampoix-Estouteville:pétition contre la prison

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

Un nouveau collectif d'habitants se mobilise contre la construction de la nouvelle Maison d'Arrêt de Rouen chez eux

Par Sylvie Callier

video title

Quincampoix (76) : manifestation contre la prison

Le débat sur le lieu de construction de la nouvelle prison de Rouen continue. Ce samedi 12 novembre, des habitants de Quincampoix et ses environs ont manifesté sur un rond point et fait signer une pétition contre l'implantation de la prison. Les refus se succèdent

Ce samedi matin, ils se sont postés le long de la route à Estouteville-Ecalles près de  Buchy au nord de Rouen. Gilets jaunes dans la brume et des panneaux bradis "Non à la prison ici". A quelques kilomètres de là,à Quincampoix, et dans d'autres communes des tables ont été installées pour faire signer la pétition.

Les refus se succèdent. Plusieurs communes de l'agglomération ont décliné l'accueil de cette collectivité carcérale.  La Préfecture a élargi son périmètre de recherche à une distance maximum de 45 minutes du Palais de Justice de Rouen.

La semaine dernière le maire de la Neuville-Chant-d'Oisel a dû suivre le point de vue négatif de ses habitants même s'il s'était dit ouvert à la question de l'accueil d'une prison au nom du respect des Droits de l'Homme.

Dans le secteur de Buchy-Quincampoix, le collectif déclare aujourd'hui sur son blog 2800 signatures sur la pétition contre la prison.

La question reste en suspend. Entre 2015 et 2017, la nouvelle Maison d'Arrêt de Rouen doit ouvrir pour 600 détenus. L'ancienne dans le quartier Saint-Sever n'est plus aux normes. Plusieurs détenus ont obtenu la condamnation de l'Etat pour conditions de vie indignes et insalubres.

Voir le reportage (O. Duhamel, F. Pesquet), cliquer sur la vidéo

Sur le même sujet

"Mémoires d'un jeune galet" un livre de Franck Mossler

Les + Lus