• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Rentrée scolaire: déjà des contestations

© AFP. M.Daniau
© AFP. M.Daniau

350.000 élèves ont repris le chemin des classes. La grogne monte contre les suppressions de postes.

Par Carole BELINGARD

video title

video title

Un préavis de grève dans l'Education

Dans un contexte de suppression de classes et de précarité. Trois syndicats ont déposé un préavis de grève pour aujourd'hui. Un geste plus symbolique qu'autre chose mais qui va permettre à chacun de s'organiser.

22.000 enseignants. 350.000 élèves. La rentrée en Seine-Maritime et dans l'Eure c'était ce matin. Une rentrée déjà synonyme de contestation sociale. Un préavis de grève a été déposé par la CGT, FO et Sud pour le Premier et le Second degré. Les syndicats s'élèvent notamment contre les suppressions de classes et de postes.

Il faut savoir que dans notre région, 352 postes d'enseignants ont été supprimés selon le rectorat. Dans le premier degré, 116 classes ont été fermées pour cette rentrée.

<< Voir dans la vidéo ci-contre, la réaction de Didier Germain-Thomas secrétaire départemental CGT educ'action.

<< Voir également la contestation qui s'organise à Bouville où une classe est menacée. Reportage de Angèle de Vecchi et Laurent Lagneau.

Par ailleurs, le 27 septembre prochain, une journée d'action nationale est prévue.

Caudebec-en-Caux, un collège flambant neuf

Le collège Victor Hugo de Caudebec-en-Caux fait partie des deux établissements neufs de Seine-Maritme. Sylvie Callier et Philippe Derouet ont fait la rentrée en même temps que les élèves.

Voir la vidéo ci-contre

Crédit photos: Sylvie Callier

Sur le même sujet

La Normandie présente en force au salon du Bourget 2019

Les + Lus