• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Seine-Maritime : réveillons sous surveillance

© France 3 Baie de Seine
© France 3 Baie de Seine

Comme chaque année, pour les fêtes, la préfecture de Seine-Maritime met en place un dispositif de sécurité.

Par Marie du Mesnil-Adelée

video title

Seine-Maritime : réveillon sous surveillance

Pour les fêtes de fin d'année, les autorités craignent d'éventuels débordements. Alors, comme chaque année, la préfecture de Seine-Maritime met en place un dispositif de sécurité. Il prévoit, notamment, l'interdiction de vendre de l'alcool et des pétards.

Attention sur les routes du département ! Les contrôles seront renforcés les nuits de Noël et du Nouvel An... avec plus de 500 policiers et gendarmes mobilisés.

Afin d'empêcher certains débordements... la vente d'alcool est interdite du 24 au 25 décembre et du 31 au 1er janvier, de 20h à 8h. 

Interdiction également de vendre des produits dangereux aux mineurs, depuis le 18 décembre et jusqu'au 2 janvier. Soit des bouteilles ou bidons de produits chimiques, inflammables ou explosifs sous forme liquide, solide ou gazeuse (essence, acide chlorhydrique, acide sulfurique, soude, chlorate de soude, alcool à brûler et solvants).

Enfin, la vente et l'utilisation de pétards et feux d'artifice est interdite du 23 décembre au 2 janvier. Certains commerçants dénoncent une précaution nuisible à leur chiffre d'affaires... et inutile, puisque la vente reste libre sur Internet.

Malgré tout, ceux qui choisiront de faire exploser des feux d'artifice pendant cette période d'interdiction s'exposeront à une amende de 38 euros. Pour les vendeurs, elle pourra atteindre 3.000 euros.

Pour voir le reportage de Julie Postollec et Margaux Blanloeil, cliquez sur la vidéo ci-dessus.

Sur le même sujet

Appel aux dons après un incendie à Elbeuf

Les + Lus