• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Un dialecte pas un patois, le cauchois !

Cette distinction est chère au coeur de l'Université Rurale Cauchoise qui publie fables et textes en cauchois

Par Sylvie Callier

video title

Ancretiéville-St-Victor(76):les fables en cauchois

L'Université Rurale Cauchoise entretient avec passion le patrimoine du pays de Caux. La langue cauchoise en fait partie. L'Université vient de publier un livre original " Fables et textes en Cauchois". Reportage à Ancretiéville Saint Victor avec Michel Lecouteux, conteur cauchois

"La cigale qu'a chanté pendant toute la meission, sa pouque était vide. Quand ch'est qu'hivé est rarrivé". (adaptation de S. Courard). Voici en cauchois " la cigale et la fourmi" de Jean de la Fontaine (le grand homme est un voisin de Picardie). C'est l'une des merveilles du recueil de l'Université Rurale Cauchoise.

Ces adaptations sont le fruit d'heures d'ateliers d'écriture .Des textes de Molière, Hugo, du voisin de Honfleur Alphonse Allais et bien d'autres ont été transposés en parler cauchois. ("Fables et textes en cauchois", editions le Pucheux)

 Maupassant figure en bonne place. L'auteur  illustre du Pays de Caux a d'ailleurs, on le sait,  ponctué ses romans et nouvelles d'expressions de son terroir natal.

Le Cauchois est une variante du Normand. On entend toujours le long de la Côte ces expressions directes, truculentes et intonations typiques.

François Pesquet et Philippe Derouet sont allés à la rencontre d'amoureux du parler cauchois à Ancretiéville-Saint-Victor en Seine-Maritime

Sur le même sujet

Stéphane Bern lance les Journées du patrimoine - septembre 2019

Les + Lus