“Un effectif paré pour atteindre nos objectifs”

Le Stade Malherbe a présenté ce jeudi sa septième nouvelle recrue arrivée du PSG

Par Régions

"Maintenant, on a un effectif qui est paré pour atteindre nos objetcifs", a déclaré ce jeudi Patrice Garande, entraîneur du Stade Malherbe. A ses côtés, Neeskens Kebano, le septième renfort du mercato estival du club bas-normand, un milieu de 20 ans prêté par le Paris-Saint-Germain, un club dans lequel il évolue depuis l'âge de 14 ans.

Ce dernier avait également eu des contacts avec Valenciennes évoluant en ligue 1. "Je préférais Caen", a-t-il expliqué, "Je savais que c'était un club qui descendait et qui allait tout faire pour remonter. C'est un challenge plus intéressant que celui de Valenciennes."

Neeskens Kebano n'a disputé que trois matchs en ligue 1 avec le PSG. "Le club est passé dans une autre dimension. Pour les jeunes (du centre de formation), ça va être encore plus compliqué de jouer." Le milieu de terrain a dû se résoudre à partir: "A un moment donné, il faut bien que ma carrière commence."

Cette fuite des jeunes talents parisiens, condamnés à rester dans l'ombre des stars du PSG, fait l'affaire de clubs plus modestes comme le Stade Malherbe. Pour Patrice Garande, l'arrivée de Neeskens Kebano permet de combler un manque dans l'effectif: "C'est un joueur qui peut évoluer à tous les postes de milieu de terrain, sur le côté droit, le côté gauche, avec une préfernce dans l'axe."

La nouvelle recrue ne sera pourtant pas sur la pelouse du stade d'Ornano vendredi soir face à Clermont-Ferrand. Il devrait être en revanche titularisé dans une semaine face à Nîmes, le temps de se remettre définitivement d'une entorse à la cheville qui a quelque peu perturbé sa préparation.

Pour l'entraîneur, le club est donc désormais armé pour atteindre son objectif: le retour en ligue 1. Un retour qui est loin d'être assuré pour le moment. Après trois journées de championnat, le club occupe la 9e place du classement après avoir essuyé une défaite le weekend dernier face à Niort. Le Stade Malherbe a donc bien besoin d'une victoire vendredi soir à domicile. Et de supporters. Car les tribunes du stade n'attirent pas grand monde pour le moment. Il resterait encore 13 600 places à vendre pour la rencontre face au club auvergnat.

Reportage de Thierry Cléon et Aline Fontaine


 

"Un effectif paré pour atteindre nos objectifs"

Une nouvelle recrue au Stade Malherbe par france3bassenormandie_845

 

Sur le même sujet

Les + Lus