Yves Goasdoué exclu du PS

© France 3
© France 3

Une décision contestée par les socialistes de l'Orne, qui parlent d'erreur d'analyse politique grave.

Par Marc Sadouni


La direction nationale du Parti Socialiste sanctionne le maire de Flers, pour s'être présenté dans la 3ème circonscription de l'Orne, Flers-Argentan.

Cette circonscription était réservée à un candidat écologiste, Omar  Ayad, au terme de l'accord national entre le PS et EELV (Europe-Ecologie-Les Verts).


Cette décision est la suite logique d'un long feuilleton, commencé en décembre, lorsque le vice-président EELV de la région Basse-Normandie,Yanic Soubien, avait été investi par EELV dans le cadre de l'accord EELV-PS de novembre. Mais cette candidature avait déclenché la colère des socialistes locaux.

Yves Goasdoué s'était alors déclaré candidat, avec le soutien du PS ornais, et du président de la région Basse-Normandie. Laurent Beauvais avait déclaré il y a plusieurs semaines:  " je suis convaincu qu'il peut re-gagner cette circonscription".

A la mi-février, Yanic Soubien, maire depuis 2001 d'une petite commune située à 10 km de Flers, Taillebois, avait jeté l'éponge, dénonçant un "déni de démocratie".

Quant aux socialistes ornais, ils apportent "un soutien total" au maire de Flers, en reprochant à leurs instances nationales"une totale méconnaissance du terrain".

La députée sortante, Sylvia Bassot (UMP), ne se représente pas. Au deuxième tour de la présidentielle, François Hollande est arrivé en tête, dans cette circonscription, avec 51,47% des voix.
 

Sur le même sujet

Rallye automobile Père et fille (25'40) Vachement Normand - octobre 2019

Les + Lus