La LPO incite à prendre une heure pour compter les oiseaux dans les jardins normands

Publié le

L'année dernière, plus de 3 900 particuliers en France avaient joué le jeu. C'est un record à battre ce week-end du 28 et 29 mai 2022. L'objectif : compter et décrire les oiseaux de nos jardins pendant une heure. Des données précieuses pour la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO).

L'opération a déjà été organisée en hiver, les 29 et 30 janvier dernier. Elle est renouvelée ce week-end de l'ascension : il s'agit du comptage des oiseaux organisé par la Ligue de protection des Oiseaux (LPO) et le Musée d'histoire Naturel. L'observatoire "Oiseaux des jardins" orchestre l'opération.

Une heure pour recenser les oiseaux de son jardin

L'observatoire incite les amateurs à prendre une heure ce week-end pour observer et compter les oiseaux de son jardin. Si le créneau horaire est libre, la matinée doit être privilégiée, c'est le moment où les oiseaux sont le plus actifs.

Et les consignes sont claires : "Pour chaque espèce, ne dénombrez que l'effectif maximum d’oiseaux observés simultanément et ne comptez pas les oiseaux observés simplement en vol ou juste entendus."

Il est également possible d'observer les oiseaux à partir de son balcon, il n'est pas nécessaire d'avoir un jardin pour participer.

Le TOP 3 des oiseaux de jardin

Les 3 oiseaux les plus présents dans les jardins sont : le moineau domestique, le merle noir et la mésange charbonnière.

Il existe un guide pour s'y retrouver et recenser les bonnes espèces ! Il est disponible sur le site : oiseauxdesjardins.fr.

A vous de jouer !

L'année dernière en Normandie, 203 personnes avaient pris le temps de participer. L'objectif est d'inciter encore plus de monde à le faire. Cette opération permet de suivre l'évolution des espèces des jardins, en 2021 : 23 espèces ont été recensées.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité