• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Une Rolls Royce Phantom II en vente aux enchères à Lisieux pendant les “Journées du marteau”

Illustration, salon de l'automobile Genève 2016, Bouchon de radiateur de la Rolls Royce PHANTOM / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN
Illustration, salon de l'automobile Genève 2016, Bouchon de radiateur de la Rolls Royce PHANTOM / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

A la salle des ventes de Lisieux Enchères, c'est un trésor automobile qui sera bientôt présenté : une Rolls Royce de 1930. Du 5 au 7 avril, le monde des ventes aux enchères s'ouvre à tous pour les "journées du marteau". C'est au cours d'une de ces journées que la belle anglaise changera de main.

Par L.A. /AFP

La Rolls sera vendue aux enchères à Lisieux le samedi 6 avril à 14h30 dans le cadre d'une vente "de belles endormies".
D'autres véhicules mythiques seront présentés comme une Bentley S2 au milieu de Cadillac, Lincoln, de tracteurs anciens et de véhicules militaires. La vente se déroule à Saint-Germain-de-livet.

Vends Rolls Royce Phantom II ... à rafraîchir !

La Rolls Royce Phantom II, exposée jadis au salon de Genève en 1930, nécessitera quelques travaux de remise à neuf avant de pouvoir rouler à nouveau dans sa splendeur d'antan. Le véhicule est estimé entre 20 000 et 40 000 euros. 

A son lancement, c'est un véhicule moderne qui apparaît : boîte de vitesse accolée au moteur, ressort arrière semi-elliptiques, nouvel essieu avant, échappement opposé à l'admission. Le constructeur a toujours tenu à être à la pointe du progrès et même à le précéder.
 
une rolls royce phantom II à vendre aux enchères à lisieux / © Lisieux Enchères S.A.R.L.
une rolls royce phantom II à vendre aux enchères à lisieux / © Lisieux Enchères S.A.R.L.


Les journées du Marteau en Normandie

Du 5 au 7 avril, des estimations gratuites sont proposées dans la plupart des salles des ventes ainsi que des événements originaux : visites guidées, nocturnes, conférences, ateliers interactifs et même chasse au trésor..

Ces journées sont destinées à familiariser le grand public avec l'activité des commissaires-priseurs.

La France compte 419 maisons de ventes volontaires et 643 commissaires-priseurs. Selon le Conseil national des ventes, l'autorité de régulation des ventes volontaires aux enchères, le montant des transactions a atteint 3 milliards d'euros en 2018.

 

Sur le même sujet

Double meurtre de Rouen : les réquisitions

Les + Lus

Les + Partagés