Un appel aux dons est lancé pour sauver le Marie-Madeleine

Publié le Mis à jour le

Au début du mois de septembre, ce voilier classé monument historique avait sombré au large des îles Saint-Marcouf. Le vieux grément a pu être ramené à Saint-Vasst-la-Hougue. Mais sa coque est très abîmée. Pour financer sa restauration, un appel aux dons est lancé.

Il est bien mal en point le Marie-Madeleine. Lui qui pouvait s'enorgueillir d'avoir été le premier bateau normand classé monument historique n'est plus que l'ombre de lui-même. Sur son flanc gauche, une plaie béante, triste souvenir d'un naufrage survenu en septembre dernier au large des îles Saint-Marcouf. Le vieux grément, construit à Barfleur en 1934, est resté 10 jours dans l'eau par 10 mètres de fond avant d'être renfloué et ramené à son port d'attache, à Saint-Vaast-la-Hougue.

La Marie-Madeleine qui a déjà été sauvée en 1984, peut l'être de nouveau aujourd'hui. Mais ce sauvetage a un coût: 418 000 euros, la somme nécessaire pour refaire une demi-coque et la quille. Les collectivités locales sont susceptibles d'apporter leur aide. A condition d'amorcer la pompe. L'association du Marie-Madeleine a besoin de 100 000 euros pour débloquer le reste des fonds nécessaires. Elle lance donc un appel aux dons sur internet.

Pour adresser vos dons à l'association du Marie-Madeleine : https://www.lamariemadeleine.com

Reportage de Catherine Berra et Claude Leloche
Intervenants:
- Gilles Auger, gérant des chantiers navals Bernard
- Jacques Dadure, propriétaire du Marie-Madeleine

durée de la vidéo: 01 min 52
Un appel aux dons est lancé pour sauver le Marie-Madeleine