Cherbourg: la famille d'une victime des attentats vient rencontrer la communauté musulmane

Publié le Mis à jour le
Écrit par CM

A Cherbourg, l'une des familles endeuillées par les attentats a participé à la prière du vendredi. Les soeurs et les parents de Guillaume Le Dramp, un Manchois tué à Paris, a au lendemain des attentats engagés un dialogue admirable avec la communauté musulmane.

Guillaume Le Dramp avait 33 ans. Le jeune homme est mort le vendredi 13 novembre à la terrasse du Belle Equipe. Il avait beaucoup d'amis de nationalité et de religions différentes. La famille du disparu a souhaité aller à la rencontre de la communauté musulman. Ce vendredi, plusieurs proches de Guillaume Le Dramp, dont ses soeurs, ont assisté à la prière. "C'est une des valeurs que j'ai apprise à mon fils, être humain et être en accord avec tout type de religion", déclarait l'un des proches de la victime des attentats pour expliquer sa démarche.  

Cette famille meurtrie a reçu de la part de la communauté musulmane de nombreux messages de condoléances et de soutien. L'imam a également tenu à rappeler dans son prêche que sa religion avait aussi été assassinée le 13 novembre. "Ce qui se passe n'a aucun rapport avec notre religion", a-t-il martelé devant les fidèles, avant de s'adresser à la famille de Guillaume Le Dramp: "ça nous touche tous, nous sommes tous avec vous".


Reportage de Catherine Berra et Claude Leloche

durée de la vidéo: 01 min 51
Cherbourg: la famille d'une victime des attentats vient rencontrer la communauté musulmane