Cherbourg solde ses commerces

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Normandie

Les soldes à Cherbourg ont un goût amer pour les commerçants du centre-ville de Cherbourg. Les magasins ferment les uns derrière les autres. Aujourd'hui 16% des baux commerciaux sont à saisir. La crise n'explique pas tout.  Notre reportage.

Cherbourg

Un pas-de-porte sur 6 disponible dans le centre-ville aujourd'hui contre un sur 7 il y a moins d'un an. Rien ne va plus pour le commerce à Cherbourg. Les grandes enseignes, qui pourraient être attirées par une agglomération aujourd'hui de plus de 83 000 habitants, désertent aujourd'hui l'ultra centre compte tenu d'un indice inquiétant, 16% des baux commerciaux sont libres à Cherbourg. 
C'est bien connu le commerce attire le commerce. Plus la rue est commerçante, meilleures les affaires sont à faire. Résultat des courses, la périphérie de l'agglomération devient un vrai centre commercial et le centre se meurt petit à petit.
durée de la vidéo: 01 min 46
Cherbourg solde ses commerces ©France 3 normandie

Le reportage de S Rouil et F Bodereau. Interviennent Gilles Morlet président de l'union des commerçants de Cherbourg et Agnès Malherbe responsable de magasin et Jean-Claude Fatout commerçant.

Partout la mort des centres-villes

L'association des maires de France constate partout la même désaffection des commerces en centre-ville au profit de la périphérie. Elle propose à ses adhérents une enquête complète, disponible en ligne, et s'appuie sur quelques lignes fortes pour aider les maires à inverser la tendance. 
Écouter les commerçants, leurs attentes et leurs besoins, cibler l'offre de transport avec des horaires adaptés, assurer une cohérence globale d'aménagement urbain, remembrement des commerces -un pouvoir régalien du maire, autant de pistes possibles explorées par l'association présidée par François Baroin. 
La priorité restant, selon l'association, d'éviter absolument l'émergence  de friches commerciales.

Elles font état d’un vide commercial progressif de certaines rues, donnant aux passants un sentiment d’abandon et pénalisant
de fait l’attractivité d’un centre-ville. Pour éviter l’émergence de ce phénomène, la mairie doit jouer un rôle de prévention pour identifier les commerces
vides ou en fin d’activité


La prévention passe par la création de commerces éphémères, la décoration des vitrines des magasins à vendre, l'établissement d'une fiscalité attractive pour les investisseurs potentiels ou l'optimisation d'une stratégie logistique municipale pour les livraisons.