• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La confédération paysanne manifeste devant l'ancienne permanence du ministre Travert

Manifestation ce lundi à La Haye-du-Puits devant l'ancienne permanence de l'actuel ministre de l'agriculture
Manifestation ce lundi à La Haye-du-Puits devant l'ancienne permanence de l'actuel ministre de l'agriculture

Une quarantaine d'agriculteurs ont manifesté ce lundi à La Haye-du-Puits devant l'ancienne permanence parlementaire de Stéphane Travert. Il dénonce les arbitrages du nouveau ministre de l'agriculture sur la PAC.

Par CM

"Au dernier moment, en dernier arbitrage, le ministre est revenu en arrière sur ses promesses de rééquilibrage des aides, comme les années précédentes, comme les politiques précédents, nous dénonçons aujourd'hui le manque de courage du politique", déplorait ce lundi matin Guy Bessin de la Confédération paysanne de la Manche devant l'ancienne permanence parlementaire de l'actuel ministre de l'agriculture. 

Comme le soulignaient nos confrères de Ouest-France, les arbitrages de la PAC ont, semble-t-il, fait plus de mécontents que d'heureux, quelles que soient les tendances syndicales. Mais pour la Confédération paysanne, "le gouvernement a clairement laissé la FNSEA arbitrer la PAC 2018".

Le syndicat agricole dénonce notamment l'abandon de la revalorisation de l'aide aux 52 premiers hectares. Cette aide devait passer de 10 à 20% du "premier pilier" (environs 70% du budget de la PAC), soit un passage de 50 à 100 euros par hectare et par actif pour les petites et moyennes exploitations. Pour la Confédération paysanne, "c'est un mauvais coup porté à la grande majorité des fermes de Normandie".

Une quarantaine d'agriculteurs avaient donc répondu à l'appel du syndicat agricole ce lundi pour manfester devant l'ancienne permanence de Stéphane Travert à La Haye-du-Puits, dans la Manche. Ils ont pu rencontrer le successeur du ministre, dans cette circonscription, Grégory Galbadon.

Reportage de Rémi Mauger et Joël Hamard

Manifestation de la Confédération paysanne devant l'ancienne permanence de S. Travert



Journée d'action pour la Confédération

Autre motif de mécontentement pour les membres de la Confédération paysanne, les retards de paiement des aides de la PAC. Sur cette question, l'organisation agricole a organisé ce lundi une action spécifique en occupant ce lundi après-midi les locaux de l'Agence de services et de paiement (ASP) de Limoges. Une cinquantaine de manifestants venus de différentes régions ont participé à cette manifestation. Selon la Confédération, "certaines aides au titre de 2015 sont toujours en souffrance".

Sur le même sujet

Johnny Clegg en concert pour les 10 ans du Mémorial de Caen

Les + Lus