Naufrage meurtrier à Agon-Coutainville : une information judiciaire est ouverte

Près du centre nautique d'Agon-Coutainville, le 13 août 2019. / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/Marc OLLIVIER
Près du centre nautique d'Agon-Coutainville, le 13 août 2019. / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/Marc OLLIVIER

L'enquête ouverte après le chavirage qui a causé la mort de trois enfants le 12 août est aujourd'hui close. Plusieurs points restent cependant à éclaircir. Le parquet de Coutances a donc ouvert une information judiciaire contre X pour homicides involontaires.

Par Pierre-Marie Puaud

Le déroulement de cet évenement tragique est maintenant bien établi : dans une mer agitée, la vedette est tombée en panne de moteur alors qu'elle manoeuvrait pour regagner la plage, et une vague a causé le chavirage. Trois enfants âgés de 7, 9 et 13 ans se trouvaient enfermés dans la cabine y ont laissé la vie. Leur décès "est imputable à un syndrome asphyxique" précisait le parquet au lendemain du drame.
 


Depuis, la justice a procédé à de nombreuses auditions. Dans un communiqué publié ce 6 novembre, le procureur de la république précise : "Les investigations ont permis de recueillir le témoignage des parents des jeunes victimes et des sauveteurs primo-intervenants et de préciser les circonstances factuelles de ce naufrage." Le navire a également été expertisé. L'enquête est close depuis le 24 septembre. Cyril Lacombe ajoute cependant que "plusieurs points restent à éclaircir".

 


Le parquet de Coutances a donc décidé d'ouvrir une information judiciaire contre X "du chef d’homicides involontaires par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement." Un juge d'instruction sera chargé de "préciser les causes et les circonstances du naufrage au regard notamment de l’état du navire, de la réglementation applicable, des conditions météorologiques et de l’expérience du pilote".

 

Sur le même sujet

Les + Lus