Cet article date de plus de 4 ans

La centrale nucléaire de Flamanville à l'arrêt pour des opérations de maintenance

Après l'arrêt du réacteur n°1 le 9 février à la suite d'une détonation et d'un départ de feu dans la salle des machines, le second réacteur de la centrale nucléaire de Flamanville est à l'arrêt pour une durée de trois mois depuis ce samedi. La production d'électricité est interrompu. 
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Des opérations de maintenance sont actuellement effectuées sur le second réacteur de la centrale nucléaire de Flamanville dans la Manche. Les travaux doivent durer trois mois et environ 7.000 activités de maintenance sont programmées notamment en salle des machines, dans la partie non nucléaire de l'installation.

Un premier réacteur, le n°1, avait déjà été arrêté le 9 février à la suite d'une détonation et d'un départ de feu dans la salle des machines, une zone non nucléaire. Son redémarrage, initialement prévu le 31 mars, a été reporté au 31 mai. Il fait l'objet de travaux de remise en état de matériels situés en salle des machines.

Sans réacteur en activité, la centrale nucléaire n'est pour le moment plus en mesure de produire de l'électricité. 



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nucléaire